AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : 18 harragas dont une femme et un enfant interceptés à...

Algérie : 18 harragas dont une femme et un enfant interceptés à Chlef

Algérie – Si le bilan de l’émigration clandestine continue de s’alourdir, la wilaya de Chlef a récemment connu l’arrestation de divers harragas. On vous apporte plus de détails à ce sujet dans ce numéro du 05 octobre 2022.  

Le phénomène des harragas, connu également sous l’appellation de l’émigration clandestine, se poursuit toujours. Ces dernières années, ce drame continue de prendre une ascension colossale. Tout en ayant connaissance de la survie incertaine, les jeunes Algériens ne comptent pas baisser les bras. Récemment, Chlef, wilaya d’Algérie, a connu l’arrestation de nombreux harragas.

En effet, les Garde-côtes sont parvenus à déjouer une tentative d’émigration clandestine. Il s’agissait de dix-huit (18) harragas, dont une femme et un enfant. C’est ce qu’ont révélé les sources locales bien informées ce 04 octobre 2022 auprès du média Ennahar. Cette arrestation a eu lieu peu de temps après leur départ à bord d’une embarcation de fortune.

Il est à noter que ces arrestations ont été enregistrées, alors que ces voyageurs prenaient le chemin du littoral d’El Marsa de la wilaya de Chlef vers l’Espagne. Dans ce sens, les jeunes arrêtés, descendant de diverses wilayas voisines, ont été transférés au port de Tenes. D’où la prise des mesures légales en attendant leur transfert au procureur de la République du tribunal de Tenes. Il s’agit là des échos des sources dudit média.

Le bilan de jeunes harragas algériens s’alourdit !

En fait, Francisco José Clémente Martin, du Centre International pour l’identification de Migrants Disparus (CIPIMD), continue de faire le bilan. Ce mercredi 05 octobre 2022, il a posté sur son compte Facebook, l’arrivée de 11 personnes algériennes à bord d’une embarcation sur la plage d’Almeria. D’après lui, le bateau a pris feu dès leur arrivée, tout en soulignant qu’ils sont en bonne santé.

Mais ce n’est pas tout ! Les services maritimes de la Garde civile des îles Baléares sont parvenus à sauver une embarcation ayant à son bord huit (08) hommes algériens. Il s’agit de ce qu’a déclaré le membre de l’ONG. Dans une autre publication de ce mercredi, il a rendu public un lourd bilan des harragas algériens.

Dans le détail, les services maritimes de la Garde civile d’Almeria ont secouru sept (07) embarcations à leur bord 58 personnes. Notamment 55 hommes algériens, une (01) femme, un (01) mineur et deux (02) garçons syriens. C’est ce qu’a posté Francisco José Clémente Martin sur son compte Facebook. Il faut dire que les chiffres de ces bilans ne font qu’augmenter.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes