AlgérieÉconomieNation

Algérie : Plus de 10 milliards de dollars de prêts bancaires non remboursés

2
Algérie dettes banque 2020
S'abonner :

Algérie – Le président Tebboune a révélé le montant rocambolesque des dettes non remboursées par les investisseurs aux banques publiques.

Lors de son discours prononcé ce dimanche 16 février, à l’occasion de l’ouverture des travaux de la réunion gouvernement-Walis au Palais des nations à Alger, le président de la République Abdelmadjid Tebboune a dévoilé la valeur des prêts non remboursé par les investisseurs aux banques publiques.

« Beaucoup de personnes se demandent comment allons nous récupérer l’argent pour financer nos projets. L’argent existe et il y a des choses que je ne peux pas dévoiler. »; a-t-il déclaré en évoquant son plan de récupération des capitaux détournés, avant d’ajouter : « J’ai un dossier ici devant moi. La valeur des dettes bancaires auprès de certains investisseurs au cours du mois de janvier 2020 s’élève à 1.216 milliards de dinars [soit 10 milliards de dollars]. Vous pouvez rajouter à ce chiffre les zéros que vous voulez si vous voulez avoir le tournis. »

Vers la criminalisation de l’évasion fiscale

Lors de son allocution, Tebboune a également exprimé sa volonté de lutter rigoureusement contre tous types de fraudes, en criminalisant notamment l’évasion fiscale et le non-paiement des impôts.

« Il y a une loi en cours de préparation qui va criminaliser l’évasion fiscale. Dorénavant, ce sera comme aux États-Unis et dans d’autres pays à travers le monde. Celui qui ne paiera pas ses impôts sera passible de crime économique »; a-t-il affirmé, précisant que cette loi s’ajouterait au code pénal.

Pour rappel, le préjudice pécuniaire porté aux trésor algérien par l’évasion fiscale durant les 15 dernières années est estimé à pas moins de 40 milliards de dollars, selon une récente déclaration du Directeur Général des Impôts (DGI).

المصانع المتوقفة حكمتنا من اليد اللي توجع..بصح نتحاسبو على شهرين

المصانع المتوقفة حكمتنا من اليد اللي توجع..بصح نتحاسبو على شهرين

Publiée par Dzaïr TV sur Dimanche 16 février 2020

Article recommandé :  Algérie : Voici comment récupérer 500 000 milliards du marché noir

Impôts en Algérie : Tebboune va criminaliser l’évasion fiscale

Article précédent

Algérie : Un député appelle à la fermeture du Square (marché noir de devises)

Article suivant

Lire aussi

2 Commentaires

  1. Le non paiement des impòts pour ceux qui sont imposables est un problème récurrent mais récupérable dans le temps.
    Le plus grave c’est l’évasion fiscale qui est est un problème complexe, c’est au Trésorier Principal d’entamer des procédures juridiques afin de récupérer les fonds transférés à l’étranger dans des paradis fiscaux.

    L’Algérie a beaucoup perdu dans le sens de l’évasion fiscale.

    Château acheté à l’étranger, Hôtel en Espagne, immobilier a Paris’ Émirat etc… tout cela représente l’évasion fiscale aussii

  2. le trésor public se base sur les déclarations fiscales basées sur une comptabilité probante et conforme or cette dernière n’est plus respectée et les cabinets de comptabilité agrée légalement sont au chômage

Comments are closed.