Alger : création d’une unité spécialisée dans la répression des actes d’incivisme

Société – La capitale Alger met en place une unité des agents des espaces publics dont la mission principale est de lutter contre toutes les formes d’incivisme et détecter tout problème sur la voie publique. Les lignes qui suivent vous dévoilent l’ensemble des détails relatifs à ce sujet. 

Dans le cadre de la construction d’une Algérie nouvelle, tel que souhaité par le président Abdelmadjid Tebboune, le gouvernement algérien ne cesse de prendre des mesures destinées à réaliser les objectifs issus de la volonté souveraine du chef de l’État et du peuple afin de contribuer à la qualité du cadre de vie sur le territoire algérien. C’est dans cette même lignée qu’une unité de prévention de l’incivisme a été instaurée à Alger. 

Trottoirs recouverts de déchets, bâtisses illicitement construites, hausse de la mortalité routière en raison de l’absence des panneaux de signalisation… Les actes d’incivilité règnent au niveau de la capitale algérienne.

Un fléau qui relève, principalement, d’un manque d’autorité de la force publique. Il est aussi dû au règne de l’individualisme et à la non-application des sanctions. Mais il n’aura plus lieu d’être, et heureusement.

Les responsables d’Alger ont en effet pour objectif de transformer « La Blanche » en ville où l’on peut s’apaiser. Une wilaya où les besoins des habitants et visiteurs peuvent être satisfaits. Une ambition à laquelle ils comptent parvenir à la faveur d’une brigade motocycliste spéciale composée de huit (08) agents. C’est en effet ce qu’a rapporté la chaîne de télévision privée Ennahar TV, ce mardi 24 mai 2022. 

Des motocyclistes de sécurité en protection de l’environnement à Alger : voici ce que l’on sait 

Le lancement de l’unité motocycliste a été supervisé, hier, par le wali d’Alger, Ahmed Maâbed, en présence de la présidente de l’Assemblée populaire de la wilaya (P/APW). En plus des chefs de circonscription administrative et leurs adjoints.

La cellule en question a pour principales missions d’assurer un environnement sain et propre ainsi que de combattre l’insécurité urbaine. Elle tend en outre à prévenir les atteintes au cadre de vie. Soit l’insuffisance du système public d’éclairage, les nuisances sonores, les poteaux électriques à terre. Ou encore les lampes non-fonctionnelles.

Les huit (8) agents motocyclistes se chargeront également de sanctionner tout délit urbanistique et patrimonial. L’amélioration des coins de verdure et de la sécurité routière seront aussi des points centraux de l’activité de la brigade de lutte contre l’incivisme à Alger. Cette dernière sera omniprésente sur les artères de la capitale et au sein de ses communes annexées.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes