AccueilSociété et CultureCultureAlger confidentiel : la mini-série de ARTE sera disponible en streaming

Alger confidentiel : la mini-série de ARTE sera disponible en streaming

France- La chaîne franco-allemande Arte diffusera à partir d’aujourd’hui 17 février 2022 une nouvelle mini-série Alger confidentiel. Plus de détails sur cette série qui risque de susciter la controverse dans les lignes qui suivent.

La mini-série Alger confidentiel est déjà disponible en streaming sur la plateforme Arte en suivant ce lien. L’intrigue tourne autour d’un contrat d’armement conclu entre l’Algérie et l’Allemagne, et qui va mal tourner. Comme le rapporte Middle East Eye. 

L’histoire commence par le kidnapping d’un vendeur d’armes allemand en Algérie. Alors qu’Alger et Berlin s’apprêtent à conclure un contrat d’armement. Ralf Eley, un ancien policier, qui est aussi responsable de la sécurité à l’ambassade Allemagne, mène l’enquête sur le rapt du vendeur d’armes.

Eley était sur le point de rentrer en Allemagne lorsque cette enquête lui tombe dessus. Il est en relation avec une juge d’instruction algérienne qu’il désire emmener avec lui. Mais cette dernière est aussi la nièce d’un puissant général des services secrets algériens. Sa relation avec Eley risque alors d’être dévoilée…

Pendant ce temps, une haute fonctionnaire au ministère de la Défense allemande mène une autre investigation. Pour lever le voile sur cette transaction d’armes et vérifier son intégrité. L’intrigue se complique avec l’entrée en jeu d’opposants politiques du système algériens, ainsi que d’autres acteurs, qui essayent de s’accaparer lesdites armes.

L’Algérie : pays hostile

La mini-série, réalisée par Frédéric Jardin contient quatre épisodes. Abdel Raouf Dafri en a signé le scénario. Le casting, quant à lui, regroupe des acteurs franco-algériens et allemands. Alger confidentiel est très attendue par les téléspectateurs algériens. Cependant, elle fait déjà l’objet de nombreuses critiques.

En effet, le site Algérie Patriotique reproche au réalisateur Fréderic Jardin ses déclarations à France Info, qu’il qualifie d’ « approximations iniques ». Le réalisateur a notamment déclaré que le défunt président Abdelaziz Bouteflika combattait le terrorisme. Alors que l’annihilation du terrorisme à l’époque n’a fait que s’inscrire dans la suite d’un processus qui avait été lancé par Liamine Zeroual.

Algérie Patriotique n’hésite pas à rectifier le réalisateur lorsqu’il affirme que « l’Algérie équipe ses armées principalement en Allemagne ». Alors que l’Algérie se fournit principalement en Russie depuis 60 ans. Aussi, le réalisateur à qualifié l’Algérie de « pays hostile », ce qui, selon le média en ligne, en dit long sur la partialité du film.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes