Alger : un bateau de harraga chaviré près de la plage du Grand Rocher à Baïnem 

Algérie – Un navire surpeuplé de harraga s’est renversé dans les eaux du Grand Rocher de la capitale Alger. Dzair Daily expose pour vous davantage de détails dans la suite de cette nouvelle édition. 

Prêts à tout pour se rendre au Vieux continent, plusieurs jeunes africains tentent annuellement la traversée clandestine de la Méditerranée. Et ce, dans l’espoir d’une vie meilleure. Toutefois, cette aventure se termine souvent par un drame. Ce lundi, une embarcation de harraga a chaviré au large de la plage du Grand Rocher à Bainem, située dans la capitale Alger.

Pour les intéressés, ne bougez pas ! L’équipe de Dzair Daily livre pour vous davantage d’informations à cet égard dans la suite de ce numéro du lundi 8 août 2022. Régulièrement, les navires reprennent le large, embarquant à chacune des opérations des dizaines de candidats à la mort certaine. La dernière en date remonte à la matinée de ce lundi.

Effectivement, de nombreux harragas de nationalités africaines différentes ont pris récemment le large. Cela dans l’espoir d’accoster sur les côtes européennes de l’autre rive de la Méditerranée. Mais ce « passage » s’est avéré fatal. Il s’agit, de toute façon, de ce que rapporte le média arabophone Ennahar dans son numéro de ce lundi.

Six (6) membres du groupe de harraga ont rendu l’âme

Dans l’optique de trouver de meilleures perspectives en Europe, vingt (20) candidats à l’exil âgés entre 20 et 30 ans ont mis leur vie en péril. Ils ont scellé, ainsi, leur sort dans un trajet fatal. Surpeuplé de harraga, le bateau s’est renversé près de la plage du Grand Rocher de la capitale.

L’intervention des gardes-côtes, tôt le matin aux environs de 3h00, a permis de secourir six (6) personnes. Ces derniers ont été, par la suite, transférés à l’établissement public hospitalier d’El Hammamet. Les services compétents ont repêché, en outre, six (6) corps sans vie. Il sied de noter que les recherches se poursuivent toujours au nord du littoral DZ, pour tenter de retrouver les victimes englouties par la mer méditerranéenne.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes