AccueilActualitéAlgérieAlger : António Guterres, secrétaire général de l'ONU, débarque à l'aéroport Houari...

Alger : António Guterres, secrétaire général de l’ONU, débarque à l’aéroport Houari Boumediene

Algérie – En tant qu’invité d’honneur, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a été reçu aujourd’hui à l’aéroport Houari Boumediene à Alger. Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

Afin de participer au Sommet arabe tenu à Alger, le SG de l’ONU, António Guterres a débarqué aujourd’hui à l’aéroport Houari Boumediene. Et ce, en tant qu’invité d’honneur de la 31e réunion de la Ligue arabe. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette édition du 1er novembre 2022. 

Maintenant que les rangs sont complets, le Sommet arabe, tant attendu, commence aujourd’hui. En effet, le président de la République et plusieurs membres de son gouvernement ont reçu les invités conviés à ce rendez-vous typiquement arabe. On citera notamment le secrétaire général de l’ONU. 

Celui-ci a été reçu par son hôte, le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, en l’occurrence. En tout cas, il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone El Khabar. Pour rappel, le chef de l’État algérien avait convié le diplomate portugais en septembre dernier. 

À cet effet, le haut fonctionnaire de l’Union africain a été chargé de remettre l’invitation à Guterres. Dans le même sillage, il convient de noter que le président Abdelmadjid Tebboune a reçu également son homologue égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi. Ainsi que la délégation égyptienne en ces moments.

Sommet arabe : « le réveil de la diplomatie algérienne »

Dans un contexte de division qui caractérise les rangs arabes, le Sommet arabe constitue une grande opportunité pour la diplomatie algérienne. D’autant plus que l’Algérie a redoublé d’efforts en vue de réaliser l’unification arabe et rendre la question palestinienne au centre des préoccupations des pays membres de la Ligue arabe. 

Sachant que plusieurs d’entre eux ont privilégié la normalisation avec l’entité sioniste au détriment de l’affaire palestinienne. De ce fait, beaucoup d’espoirs sont épinglés sur cette rencontre. Cela pour traiter les questions délicates dans le monde arabe. Même si les chances de la concrétisation de ces objectifs apparaissent, en réalité, faibles. 

Vu la situation par laquelle passe la région arabe, notamment en Syrie et en Libye. Sans oublier les conflits qui ont vu le jour entre le pays hôte et son voisin, le Maroc. Donc, ce serait la principale cause à l’origine de l’absence de Mohammed VI de ce rassemblement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes