Air France : voici les prix des billets vers l’Algérie

Algérie – Retrouvez, dans ce numéro du 12 mars 2022, les nouveaux prix des billets pratiqués par Air France vers l’Algérie. On vous dit tout dans les lignes qui suivent. 

En effet, la compagnie aérienne, Air France, vient de dévoiler les nouveaux prix de ses billets d’avion à destination de l’Algérie. Ces tarifs seront appliqués à partir du mois d’avril. Ainsi, le transporteur aérien a programmé plusieurs vols depuis et vers les aéroports algériens. Le site spécialisé Djalia DZ a dévoilé ces tarifs et ce programme dans les moindres détails. Nous reprenons toutes ces précisions dans la suite de cet article. 

Dans ce sillage, le transportauer aérien français propose un vol entre Lyon et Alger. Ce dernier est programmé pour le 2 avril 2022. Le départ est prévu à 06 h 00 depuis l’aéroport de Lyon et l’arrivée à 10 h 50 à l’aéroport Houari Boumédiène, dans la capitale algérienne.

Quant au prix, il faudra à l’intéressé mettre la main à la poche pour une somme contaud. Cela puisque Air France propose un aller simple entre Lyon et Alger à 556 euros.  Au fait, il n’est pas sans savoir que le territoire algérien est en ce moment la destination la plus chère du Maghreb.

Un constat qui suscite plus fréquemment la colère des ressortissants algériens établis à l’Hexagone. La comunauté nationale en France regroupe le plus grand nombre d’Algériens à l’étranger. La grogne monte ! D’autant plus que le mois de ramadan approche à grand pas. Et beaucoup d’entre eux viennent souvent passer le mois sacré aux côtés de leurs proches.

Air France : vers une hausse des prix des billets 

Par ailleurs, la compagnie aérienne française a annoncé, ce lundi, qu’elle allait augmenter les tarifs de ses billets d’avion. Cette hausse peut aller d’un (1) jusqu’à 12 euros, selon la destination. Pour cause, la même source a précisé qu’Air France a changé de carburant. Elle est passée du kérosène au carburant d’aviation durable. Ce dernier coûte quatre à huit fois plus cher que le premier cité.   

Ainsi, le transporteur aérien a pris cette mesure afin de compenser une partie du surcoût de l’utilisation du carburant d’avion durable. Ce qui permet de réduire les émissions de CO2. En d’autres termes, ce changement en matière de carburant se tient derrière cette augmentation des prix des billets. À noter que d’autres compagnies aériennes telles que Transavia ont également pris la même mesure de remplacement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes