12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesAir Algérie : Voici l’impact de la fermeture des frontières et l’arrêt...

Air Algérie : Voici l’impact de la fermeture des frontières et l’arrêt des vols

Publié le

- Publicité -

Algérie – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie, sera durement impactée par la fermeture des frontières et l’arrêt des vols à partir de ce mois-ci.

En effet, suite à l’annonce de fermeture des frontières et l’arrêt de tous les vols, sans exception, vers l’Algérie, en provenance de l’étranger, tout au long du mois de mars, la compagnie nationale, Air Algérie, se trouve dans une situation critique. Cela notamment, avec l’annulation de tous ses vols de rapatriement au départ de la France, rapporte El Watan, ce lundi 01 mars 2021.

Dans le détail, dans le cadre des nouvelles mesures de restriction mises en place pour lutter contre le nouveau variant de la Covid-19, le gouvernement algérien a annoncé la suspension de tous les vols. Ils ‘agit de tous les vols en provenance de l’nsemble des pays du monde vers l’Algérie. Ceci dit, le consulat de France à Alger, a précisé que tous les vols spéciaux, en provenance de l’Algérie, opérés par Air France, ASL Airlines et Transavia vont se poursuivre.

- Publicité -

| Lire aussi : Air Algérie : Vers la suspension des vols de rapatriement jusqu’au 31 mars

De même pour la Turquie. L’ambassade de la Turquie en Algérie, a aussi annoncé, sur sa page Facebook officielle, que tous les vols vers l’Algérie ont été annulés du 01 au 31 mars. Toutefois, dans le même communiqué, il a été précisé que les citoyens turques qui se trouvent en Algérie pourront toujours rejoindre leur pays durant cette période. Ceci, à raison d’une fois par semaine, à bord d’un vol de Turkish Airlines, d’Alger à Istanbul.

Cependant, après avoir été terriblement affectée financièrement par la crise sanitaire en 2020, la compagnie nationale se trouve dans une situation catastrophique. Elle se retombe sous l’impact de cette décision de suspension des vols, dans un seul sens et pas dans l’autre. Il se trouve en fait que ce sont des vols de rapatriement et chaque compagnie n’a le droit de transporter que les ressortissants de son pays.

| Sujet Connexe : Air Algérie : Les vols de rapatriement suspendus depuis ce pays

Il est à noter que dans un tel cas, Air Algérie est la grande perdante. De plus, le transporteur national public a enregistré un recul de 37% de son bénéfice en 2020. Un déficit qui a atteint les 40 milliards de dinars, soit 250 millions d’euros. « C’est une chute drastique de nos revenus. Nous n’avons jamais connu une telle baisse en quelques mois », déclare son porte-parole, Amine Andaloussi, selon la source sus-citée.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -