Air Algérie : voici comment le prix des billets est calculé

Algérie – Depuis la reprise des vols d’Air Algérie, de nombreux voyageurs se demandent sur quelle base sont calculés les prix des billets, c’est pour cette raison qu’on a décidé de vous préparer cet article avec les explications nécessaires.

En juin dernier, le Gouvernement algérien a donné le feu vert à la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, pour reprendre ses vols depuis et vers l’étranger de façon progressive, sauf les voyageurs, et en particulier, la diaspora algérienne, qui étaient impatient de regagner le sol du pays, se sont plaints des prix « exorbitants » des billets.

Il n’est pas sans savoir que le nombre de vols était, certes, insuffisant face à une demande aussi importante. De ce fait, les tarifs étaient trop élevés et même inaccessibles pour la majorité des voyageurs. Seulement, avec l’amélioration de la situation sanitaire, de nouvelles destinations et de nouveaux vols ont été ajoutés à la liste.

Cela dit, certains réclament toujours la cherté des billets. Surtout lorsqu’il s’agit des familles nombreuses et qui doivent dépenser des sommes astronomiques pour pouvoir rejoindre le pays. De ce fait, suite aux nombreux questionnements et réclamations, nous avons tenu à vous livrer les détails du calcul des prix des billets.

Air Algérie : les prix des billets changent selon ces critères

Dans le détail, l’entreprise de transport aérien, Air Algérie, a tenu à expliquer, à travers sa plateforme électronique, la procédure mise en place pour la fixation des prix. Sachant qu’il se peut que deux voyageurs réservent un billet pour la même date et obtiennent deux prix différents.

Au fait, le tarif affiché sur le billet diffère selon la classe de réservation. La compagnie a précisé qu’il existe plusieurs classes de réservations à des prix différents. Par conséquent, on attribue à chaque classe un nombre bien défini de sièges. Ce qui explique qu’une fois le nombre de sièges épuisé, le voyageur sera amené à réserver dans une classe supérieure. Cela, à un prix, bien évidemment, plus élevé.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes