Air Algérie : Voici comment la compagnie veut surpasser la crise

Algérie – En proie à de fortes difficultés financières depuis presque huit (08) mois suite à la crise sanitaire, la suspension des vols et la fermeture des frontières, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie pourrait opter pour un plan de sauvetage qui ne va pas plaire à son personnel. 

L’Algérie a fermé son ciel et ses portes pour se protéger du grand risque de la contagion. Cependant, cette décision a eu un impact significatif sur le secteur aéronautique. Lourdement affectée par la crise sanitaire liée au nouveau Coronavirus, Air Algérie a vu ses avions cloués au sol depuis presque huit (08) mois, soit depuis le 17 mars.

Ainsi et après avoir hésité pendant quelque temps, cette dernière vient d’entrer dans le vif du sujet en ce qui concerne un plan de restructuration voire un plan de sauvetage.

À ce qu’il parait, une tempête sociale de jamais vu, pourrait bien frapper un grand nombre des employés d’Air Algérie. Cette dernière risque de ne pas pouvoir verser les salaires dans le cas où la pandémie continuera à circuler activement sur le sol algérien.

En effet, d’après ce qu’a indiqué le quotidien généraliste Ennahar dans son édition du 11 novembre 2020, la direction de la compagnie aérienne a tenu une réunion avec ses partenaires sociaux lundi dernier à l’aéroport de d’Alger-Houari Boumédiène pour régler désigner un nouveau plan.

La situation semble être très loin pour voir un épilogue. Puisque, jusqu’à ici, les perspectives sont sombres. Le nouveau Coronavirus reprend de plus belle en Algérie mettant à l’arrêt plusieurs activités et secteurs. Ainsi, dans une telle situation, la décision d’ouverture des frontières impliquant de manière automatique la reprise des vols devrait encore tarder à venir. D’où la nécessaire d’opter pour un plan pour sauver la compagnie. 

Lourdes conséquences sur ce type de salariés

Air Algérie n’a ni supprimé des postes ni licencié ses employés comme les autres compagnies. Ainsi, ses travailleurs ne vont pas quitter l’entreprise. Cependant, la situation financière actuelle a forcé sa direction de prendre quelques décisions qui restent encore à approuver. Parmi ces décisions, les salariés dont le salaire est plus de 70.000 DA verront leur salaire baisser de 40% à partir du 1er janvier 2021, rapporte le média arabophone Ennahar

Ainsi, plusieurs employés vont souffrir l’année prochaine de cette réduction drastique. Tandis que les autres, ceux dont le salaire est inférieur au montant susmentionné, ne seront pas touchés. Selon la même source, une deuxième réunion est prévue pour lundi prochain entre le président-directeur général de la compagnie aérienne, Bekhouche Allache et le partenaire sociaux. Et ce, dans le but d’approuver ou désapprouver les décisions prises lors de la première réunion. 

Rappelons par ailleurs que Air Algérie s’est exprimé sur ses pertes à cause de la suspension des vols en juin dernier.  Elle a donc révélé, de manière officielle, que ses pertes sont de 38 milliards de dinars. D’ici l’écoulement de 2020, ladite somme s’élèverait à 89 milliards de dinars.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes