AccueilGuide VoyagesAir Algérie : Le SNTMA s'exprime sur la proposition de baisse des...

Air Algérie : Le SNTMA s’exprime sur la proposition de baisse des salaires

Algérie – Le Syndicat national des techniciens de la maintenance des avions d’Air Algérie (SNTMA), a publié un communiqué officiel sur son compte Facebook, où il a manifesté son refus catégorique à la baisse des salaires du personnel

Le Coronavirus a fait ravage sur beaucoup de plans dans le monde et en Algérie, sur le plan sanitaire, social et économique. On pourra citer l’exemple d’Air Algérie qui peine à sortir la tête de l’eau, face à cette crise sanitaire, à cause de la fermeture des aéroports, décision prise par le gouvernement, et ce, pendant 8 mois déjà. Car pour rappel, aucun avion n’a décollé d’Algérie, depuis le 17 mars dernier, suite à la fermeture des frontières aériennes, pour faire face à la pandémie du Coronavirus, sauf pour des rapatriements.

Et c’est dans ce cadre, que Le Syndicat national des techniciens de la maintenance des avions d’Air Algérie (SNTMA), a assisté à une réunion de travail organisée par la Direction Générale d’air Algérie, le 9 novembre dernier, regroupant le staff dirigeant et tous les partenaires sociaux pour évoquer la proposition de baisse des salaires du personnel; a-t-on rapporté du communiqué officiel publié, le 16 novembre dernier, sur la page Facebook du SNTMA.

L’ordre du jour de la réunion était « la rémunération », car selon le communiqué officiel, face aux difficultés financières de la compagnie aérienne nationale; les dirigeants tenaient à réduire la masse salariale du personnel, pour alléger les répercussions économiques de l’arrêt total des vols. Cependant le syndicat refuse catégoriquement cette décision; et réclame justice en maintenant les montants des salaires actuels.

L’équipe technique a assuré le maintien de la flotte depuis le début de cette pandémie; a déclaré le SNTMA

En effet, même avec l’arrêt total des aéroports en Algérie suite à la pandémie du Coronavirus. Les avions ont besoin d’autant d’entretien à l’arrêt qu’en état de marche, afin de garantir le bon fonctionnement des dispositifs à la reprise des vols. Et c’est ce qu’a certifié Le SNTMA en déclarant que : « Le technique, depuis le début de cette pandémie; a assuré le maintien de la flotte en état de navigabilité dans les standards et normes internationales et a même entrepris des travaux lourds pour des clients tel que Tassili Airlines; malgré les risques et le manque de moyens de protection. », a-t-on rapporté du communiqué du SNTMA publié sur Facebook.

Le syndicat a également ajouté sur le même communiqué : « Quand la compagnie était incapable de nous assurer le transport; nous avons utilisé nos propres moyens sans pour autant toucher la prime de véhicule comme cité dans la convention collective. Quand la compagnie était incapable de nous fournir des moyens ou même « un lieu » de restauration nous nous sommes débrouillés sans pour autant toucher une augmentation de panier »

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes