AccueilActualitéAlgérieAir Algérie : supprimer l’excès du poids pour importer les concentrateurs d’oxygène...

Air Algérie : supprimer l’excès du poids pour importer les concentrateurs d’oxygène ?

Algérie – Le député Fares Rahmani appelle le ministère des Transports à supprimer l’excès de poids pour l’importation des concentrateurs d’oxygène à bord des avions d’Air Algérie. On vous en dit plus dans cette édition du vendredi 30 juillet 2021.

En effet, la crise sanitaire prend de plus en plus d’ampleur dans le pays, notamment, avec l’apparition de cette troisième vague qui a fait accroître le nombre de cas contaminés. Dans ce sens, le député de l’immigration, Fares Rahmani, a lancé un appel aux autorités pour supprimer la facturation de l’excès de poids par Air Algérie pour l’importation de matériel médical, en particulier, des concentrateurs d’oxygène, rapporte Ennahar.

Dans le détail, face à cette situation épidémiologique critique, les hôpitaux ont observé un afflux important de citoyens. Ces derniers qui se trouvent fréquemment en détresse respiratoire et dans le besoin d’une oxygénothérapie. Par conséquent, un manque flagrant de matériel médical, en particulier, celui relatif à la procuration d’oxygène a été observé.

De ce fait, de nombreuses associations, des groupes de médecins à l’étranger et autres personnalités essaient de venir en aide au pays en lançant des cagnottes. Les fonds récoltés permettront de se procurer du matériel médical et de l’envoyer en Algérie. Cela, au profit des structures hospitalières sur le territoire national.

Cependant, pour ce qui est des procédures administratives et autres frais liés à l’importation; ces bienfaiteurs attendent la contribution des autorités compétentes. Et ce, dans le but de leur donner plus de facilités. Mais aussi, leur faire gagner du temps sauver ces personnes qui sont dans le besoin dans les meilleurs délais.

Air Algérie : la compagnie interpellée par de nombreuses personnalités durant cette crise

Conséquemment, le député de l’immigration algérienne à l’étranger, Fares Rahmani, a interpellé le ministère des Transports via un courrier. Dans ce texte, il a précisé que dans de telles circonstances sanitaires, il serait préconisé de permettre aux personnes physiques d’importer du matériel pour la production d’oxygène. En sus, exonérer ces personnes des taxes douanières.

D’autant plus que dans un acte de solidarité, ajoute-t-il, et pour faciliter l’opération d’importation pour les associations et les particuliers. Le même responsable a demandé au ministère de supprimer les frais d’excès de poids pour les voyageurs à bord des vols d’Air Algérie. En particulier, ceux qui transportent ce type de matériel.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes