Air Algérie : Vers une reprise progressive des vols. Ce qu’il faut savoir

Algérie – La compagnie nationale de trafic aérien prévoit des scénarios de reprise progressive des vols commerciaux, tout en suivant l’évolution de la pandémie du Coronavirus et prenant en compte les décisions des compagnies aériennes étrangères.

Alors que quatre mois se sont écoulés depuis l’apparition du nouveau Coronavirus dans le monde, beaucoup de pays parlent; en cette troisième semaine du mois d’avril; de dé-confinement et de reprise progressive des activités économiques. Ainsi, selon une déclaration du responsable de la communication de la compagnie aérienne nationale, Amine Andaloussi, faite au site spécialisé Visa Voyages Algérie (VVA) ce 23 avril; Air Algérie prévoit la reprise du trafic aérien suspendu depuis plus d’un mois en raison de la pandémie du Coronavirus.

« Face à l’incertitude concernant l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Covid-19; et comme le reste des compagnies aériennes, Air Algérie prévoit des scénarios de reprise »; a affirmé le porte-parole poursuivant que le « re-décollage » ne peut s’effectuer avant que les pays ne ré-ouvrent leurs frontières et lèvent les restrictions de déplacements. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’Air Algérie procédera à une reprise progressive de ses vols internationaux; a précisé Andaloussi.

« Nous suivons attentivement ce qui se passe ailleurs et comment les autres compagnies aériennes se préparent »; a ajouté le porte-parole soulignant qu’une cellule chargée de la reprise des vols a été installée au sein de la compagnie aérienne nationale. 

Rappelons que la direction générale d’Air Algérie a fixée la date de la reprise des vols et ce à compter du 4 mai prochain; selon le quotidien arabophone Ennahar; qui a précisé que les travailleurs de la maintenance aéronautique ont été notifiés de la reprise du travail à partir de cette date alors que la reprise était prévue pour le 19 avril dernier.

Pas de remboursement pour l’instant

Plus Air Algérie tardera à reprendre ses activités, plus ses pertes financières seront lourdes. Ce qui va impacter négativement les voyageurs. Selon le site spécialisé Air-Journal; Air Algérie a annulé le remboursement numéraire immédiat des billets et opte pour une politique de non-remboursement des billets des vols annulés, afin de préserver sa trésorerie. En contrepartie la compagnie aérienne nationale propose un report des dates ou un avoir à utiliser sur un vol ultérieur. 

Dans le même sillage, un communiqué d’Air Algérie a indiqué que « l’utilisation ultérieure des billets d’avions; se fera sans frais dans la même classe tarifaire et sans aucun document supplémentaire, dès la reprise des vols, pour des voyages jusqu’au 31 décembre 2020. », souligne la compagnie aérienne.

« Ceux qui ne souhaitent pas le report sur un autre vol pourront réclamer un remboursement sous forme d’avoir (EMD); pour un transport ultérieur jusqu’au 29 mars 2021, d’une valeur équivalente à celle du billet originel, valable une année. Après sa date d’expiration, cet avoir est remboursable s’il n’est pas utilisé. », précise le communiqué.

Les billets d’avion vont flamber..

Les dégâts causés par la pandémie du Coronavirus sont à doubles tranchant pour le secteur aérien. En effet, les compagnies aériennes ont enregistré des pertes inestimables depuis la fermeture des frontières aériennes; et c’est le consommateur qui risque de passer à la caisse, en payant plus cher les billets d’avions à la reprise du trafic aérien. 

Le directeur de l’Association internationale du transport aérien (IATA), Alexandre de Juniac; a constaté que la distanciation sociale va marquer la fin de « l’avion bon marché ».

Les compagnies aériennes devront neutraliser une grande partie des sièges au moins jusqu’à ce qu’un vaccin soit trouvé; a-t-il déclaré à Europe 1 ce 22 avril. Afin d’éviter que les compagnies ne tombent dans la faillite, le prix par siège devra augmenter à au moins 50%, a estimé le directeur de l’IATA

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes