Air Algérie s’explique sur la redistribution des slots d’Aigle Azur

Algérie – La compagnie aérienne nationale Air Algérie a réagi à la redistribution des créneaux horaires d’Aigle Azur en sa défaveur.

Dans un communiqué rendu public ce dimanche 19 janvier, la compagnie de transport aérien nationale Air Algérie a réagi à l’attribution des slots de la désormais ex-compagnie aérienne français Aigle Azur; disparue en septembre dernier.

Selon Air Algérie, les slots sont à la base gérés par l’Association pour la coordination des horaires (COHOR), qui se réfère à la réglementation européenne régissant l’allocation et la redistribution des créneaux horaires; en l’occurrence ceux d’Aigle Azur dans ce cas précis. Ces slots, poursuit Air Algérie; reviennent de droit au pavillon français, dans le cadre de la réciprocité.

Ainsi, la compagnie nationale algérienne explique que suite à la faillite d’Aigle Azur, Air Algérie a bénéficié de quelques slots vers Orly, à la limite du quota alloué, et ce; en vertu de la réglementation spécifiée par les accords régissant le trafic aérien.

Transavia se taille la part du lion

Avant sa faillite, Aigle Azur possédait 28% du marché aérien reliant la France à l’Algérie, tandis qu’Air Algérie en possédait 58%. Ainsi, la redistribution des créneaux horaires s’est faite en la défaveur de la compagnie nationale algérienne.

« Nous avons fait une demande pour avoir une part des créneaux d’Aigle Azur, nous n’avons rien obtenu »; avait déclaré Amine Andaloussi, porte-parole d’Air Algérie, cité par le site spécialisé Visa Algérie.

Pour rappel, la filiale d’Air France, Transavia en l’occurrence, a raflé la mise et s’est vue attribuée les droits de vol sur Paris-Alger, Paris-Oran, Paris-Béjaia, Paris-Constantine, Paris-Sétif et Paris-Tlemcen, Lyon-Béjaia et Lyon-Constantine ou encore Lyon-Oran; avec une marge d’augmentation de ses capacités sur la ligne Lyon-Alger.

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=473978643503702&id=230316301203272

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes