Air Algérie a rapatrié 638 Algériens de France (Lille, Toulouse, Bordeaux)

Algérie – Relancement des opérations de rapatriement. Air Algérie rapatrie plus de 600 Algériens, ces dernières 48 heures; depuis la France (Bordeaux, Lille et Toulouse).

En effet, dans un tweet publié hier, mercredi 22 juillet 2020, par la compagnie aérienne nationale, Air Algérie; il est indiqué que le transporteur a rapatrié plus de 300 Algériens bloqués sur le sol français, plus précisément à Lille. Dont l’atterrissage fut effectué à l’aéroport Rabah Bitat, à Annaba.  

En outre, Air Algérie a opéré d’autres liaisons spéciales, mardi, 21 juillet 2020 en destination de Bordeaux et Toulouse. Au bord de ses avions, 95 ressortissants Algériens rapatriés depuis Bordeaux, et 222 autres depuis Toulouse. 

Par conséquent, les deux rotations ont atterri à la base aéronautique d’Oran, où les passagers ont été conduit vers des complexes hôteliers à Mostaganem et Ain Témouchent; afin de passer leur quatorzaine préventive, comme application à l’une des principales mesures de lutte contre le coronavirus. 

D’après l’APS, les rapatriés de Toulouse ont bénéficié d’un séjour prophylactique à l’hôtel « Az-Safir » , à Mostaganem. Par ailleurs, les ressortissants venus de Bordeaux hébergent à la station thermale « Hammam Bouhadjar », à Ain Temouchent. 

Ouverture des frontières aériennes : Dérogation accordée à Air Algérie 

Effectivement, en dépit de la suspension des orées aériennes algériennes, l’Etat a décidé de relancer les vols spéciaux; afin de rapatrier les Algériens, coincés un peu partout à l’étranger dans des conditions peu favorables et accommodées. Une décision qui a pris effet lundi dernier, 20 juillet 2020. Le premier vol organisé en ladite date, transportait à son bord 330 passagers, venant de la terre sainte; d’Arabie Saoudite.  

En sus, l’aéroport de Tlemcen avait ouvert ses portes, mardi 21 juillet 2020, pour accueillir les voyageurs Algériens venus de France. De ce fait, depuis lundi, Air Algérie a pu récupérer plus de 1000 Algériens, à travers ces opérations de rapatriement, enchaînées l’une après l’autre. Dont d’autres s’organiseront prochainement, afin de permettre aux 5000 Algériens immobilisés depuis le début du confinement, de regagner leur pays natal. 

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes