Air Algérie : « Les prix baisseront dès l’ouverture des frontières et l’augmentation des vols »

Voyage – Le ministre des Transports, Aïssa Bekkai, s’exprime pour lier la baisse des prix des billets d’Air Algérie à l’ouverture des frontières et la hausse du nombre des vols. On vous livre toute l’actualité dans cette édition du 1er mars 2022.

Le ministère des Transports s’est exprimé au sujet des tarifs liés aux traversées aériennes nationales. À cet égard, Aïssa Bekkai a accentué la forte dépendance des prix appliqués par Air Algérie aux conditions des frontières ainsi que la fréquence des vols opérés par la compagnie nationale.

En effet, c’est en lumière d’un forum à la Radio Nationale que le ministre des Transports s’est exprimé à ce sujet. En premier lieu, Aïssa Bekkai a pointé la situation épistémologique du pays, en raison de la pandémie liée à la Covid-19. Selon lui, cela demeure la raison qui a conditionné le nombre de vols réduit chez la compagnie nationale, Air Algérie.

Dans le même contexte, le premier responsable du secteur s’est prononcé davantage. Il a affirmé qu’à présent, l’entreprise de transport aérien opère une cinquantaine de vols. Ainsi, le cas contraire serait considéré comme un vrai soulagement pour les deux parties. Dans le détail, aussitôt que la fréquence des vols s’intensifie, Air Algérie subira moins de tension. En revanche, les passagers, quant à eux, bénéficieront de prix des billets moins coûteux.

Air Algérie – Prix des billets d’avion : le ministère des Transports fait le point

Au sujet de l’augmentation de la fréquence des vols, le ministre des Transports a signalé que son département n’est pas le seul responsable. De ce fait, Aïssa Bekkai a indiqué que ses services coordonnent avec le comité scientifique du pays. Ainsi, les décisions liées au vols sont conclues selon les accords auxquels aboutissent les deux (02) parties précitées.

Par ailleurs, le responsable a souligné en gras l’incidence qu’aurait la hausse du nombre des vols sur les prix des billets d’avion. Cependant, il a fait savoir que cela est également conditionné. Et ce, par la réouverture totale des frontières, notamment aériennes, à l’échelle mondiale.

Pour conclure, récapitulons l’essentiel des dires du ministre en question. Ainsi, plus la compagnie aérienne, Air Algérie, opère de vols, plus les différentes parties peuvent en tirer profit. Autrement dit, dès que la fréquence des vols augmente, les prix vont relativement baisser. Cela, de toute évidence, après la réouverture totale de l’espace aérien.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    En réponse à votre article paru aujourd’hui concernant le rembourssement des billets d’avion
    Je peux vous dire que moi de mon côté
    Je n’es reçus aucun rembourssement
    Malgré mes nombreuses correspondances preuve de billet en appuis. Je me suis même déplacé à air Algerie Montréal impossible de parlé à un responsable plein de monde c’est inacceptable je déplore cette situation.
    Je me sent brimer dans mon droit d’obtenir des réponses à ma demande afin d’obtenir mon rembourssement tel que promis par émail d’air Algerie site officiel au début de covid .

Comments are closed.