Air Algérie, Poste, Télécom, salaire minimum : Ce qu’il faut savoir

Algérie – Retrouvez ci-dessous l’essentiel de l’actualité en lien avec la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, l’établissement financier Algérie Poste, les dernières offres Internet à ne pas rater d’Algérie Télécom et l’augmentation du salaire minimum. 

Voici donc les dernières informations qu’il ne faillit pas manquer au sujet d’Air Algérie, Algérie Poste, Algérie Télécom et le salaire minimum. Commençons tout d’abord par le transporteur aérien national qui a vu ses appareils cloués au sol pendant plus d’un an en raison de la fermeture des frontières et l’arrêt quasi-total du trafic aérien. 

Air Algérie traverse des sales temps. Ses pertes financières qu’a engendrées cette situation de suspension totale sont estimées à presque deux (02) millions d’euros par jour. Le temps de se remettre sur pied, la compagnie verse des salaires à un effectif de 9600 personnes. Serait-elle en mesure d’assurer 250 vols par jour en cas d’ouverture des cieux et des portes du pays ? 

D’après le quotidien d’El Watan, la compagnie publique serait à deux doigts du bord du gouffre. Air Algérie aurait besoin de (02) milliards de dollars de l’État pour pouvoir reprendre ses activités dans les meilleures conditions. Jusque-là, aucune décision n’a été prise par le gouvernement quant à la reprise des vols. 

Survolant maintenant l’actualité d’Algérie Poste. Celle-ci a tenu à apporter quelques précisions quant à l’utilisation de sa carte Edahabia. Dans le détail, l’établissement public a fait savoir que sa carte monétique peut être utilisable jusqu’à la date d’expiration mentionnée sur son front. Si elle est valable jusqu’au 11/22, cela veut dire que le client peut retirer son argent jusqu’au 30 novembre 2022. 

Algérie Télécom, internet et salaire en Algérie : Ce qu’il faut savoir 

Si l’on se fie à une étude menée dernièrement par le site spécialisé Cable.co.uk, le prix de la connexion internet que propose l’Algérie est meilleur que celui de tous les pays africains. L’étude en question affirme que l’Algérie possède la connexion la moins chère dans le continent. Mondialement, notre pays occupe la sixième place. 

Toujours avec les réseaux, Algérie Télécom propose au profit de sa fidèle clientèle de nouvelles offres internet. Avec celles-ci, elle offre également des frais de raccordements. Ceux-ci s’élèvent à 2 mille dinars hors taxes pour la ligne classique. L’installation de la fibre optique serait, quant à elle, assurée par la même entreprise. 

Par ailleurs, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a signé, le 07 avril dernier, le décret exécutif relatif à la hausse du salaire minimum en Algérie. Après cela, la date de ladite augmentation a été fixée. Le texte juridique entre en vigueur, avec un effet rétroactif, à compter du premier juin 2020. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes