12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
samedi, 24 février 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAir Algérie, Poste, Automobile, Retraite : Le point sur la situation

Air Algérie, Poste, Automobile, Retraite : Le point sur la situation

Publié le

- Publicité -

Algérie – Informez-vous en l’espace de quelques minutes sur l’essentiel de l’actualité du mois d’avril 2021 autour de la compagnie aérienne Air Algérie, le secteur de l’automobile, Algérie Poste et la retraite dans le pays.  

Voici donc toutes les informations de ces deux dernières semaines qu’il ne fallait surtout pas manquer concernant le transporteur aérien Air Algérie, le secteur de l’automobile, la retraite qui intéresse tout affilié de la CNR et Algérie Poste, en bref. Commençons tout d’abord par l’établissement financier du pays. 

Lundi 12 avril 2021, de nombreux employés d’Algérie Poste ont enclenché une grève. Le but étant de revendiquer une prime d’intéressement. Quatre (04) jours sont passés et plusieurs grévistes de la capitale du pays, Alger, qui ont été, rappelons-le, menacés de licenciement, ont décidé de regagner leurs postes.  

- Publicité -

De sa part, le responsable du secteur de la Poste et des Télécommunications dans le pays, Brahim Boumzar en l’occurrence, n’a pas omis de réagir. Ainsi, il a tenu à déclarer avoir instruit la direction de l’établissement de courrier de s’occuper de toutes les revendications des travailleurs. 

Actu vol : Les dernières informations sur Air Algérie 

Nul besoin de préciser que les avions de la compagnie aérienne sont cloués au sol depuis plus d’un an. Face à cette situation, de nombreux experts se sont dits défavorables à une reprise des vols en raison du grand risque de la contagion de la covid-19 ainsi que ses variants. Pr Salal Lellou voit, quant à lui, les choses sous un autre angle, plutôt optimiste. 

Il se dit alors pour une ouverture des frontières algériennes, à condition qu’elle concerne uniquement les ressortissants algériens. Le pneumologue estime que le pays doit ouvrir son ciel en mettant en place des mesures strictes. Le but étant de protéger la santé des voyageurs et d’endiguer la propagation du coronavirus. 

- Publicité -

Dans cette attente d’une reprise des vols internationaux, Air Algérie enchaine ceux domestiques. En ce jeudi 15 avril 2021, la compagnie aérienne nationale a toutefois annoncé quelques perturbations sur ses liaisons. Cela en raison des conditions météorologiques défavorables. 

Retraite en Algérie : Ce qu’il faut savoir  

Cela fait quelques années que la caisse de retraite en Algérie souffre d’un déficit colossal. Celui-ci ne cesse de s’accroître touchant, de fil en aiguille, à de nouveaux sommets. Selon l’expert en économie Brahim Guendouzi qui s’est exprimé ce jeudi 15 avril 2021, de nombreuses raisons se parent derrière cette situation qui peine à connaitre une fin. 

Il s’agit, énumère-t-il alors, de la dimension graphique et la pyramide des âges. Il cite, un peu plus loin, le « faible tissu économique ». De son côté, le consultant en ressources humaines Mahrez Aït Belkacem est allé jusqu’à proposer quelques solutions. Ceux-ci pourront de son point de vue combler ou du moins atténuer ce déficit budgétaire qui peut aller jusqu’à 690 milliards de dinars en 2021.

Il suggère alors, entre autres, la réduction des pensions de retraite. Une mesure, tient-il à souligner, qui peut mettre en colère un bon nombre de citoyens. Dans le même ordre d’idées, il a proposé de prolonger la durée de travail de l’employé.

Automobile en Algérie : Du nouveau ? 

Le 14 avril dernier, le ministre de l’Industrie, Mohamed Bacha a tenu à présenter deux (02) projets de décrets exécutifs. Ceux-ci portent sur l’importation des voitures neuves au gouvernement de Djerad. Lesdits décrets viennent donc modifier et compléter ceux présentés déjà par l’ancien ministre, qui n’est autre que Ferhat Aït Ali. 

Au cours de la même journée, le consultant du secteur automobile Mohamed Yaddadene est revenu sur plusieurs sujets concernant le secteur automobile en Algérie. D’une part, il s’est dit pour une reprise du système SKD/CKD. D’une autre, il estime que les prix des voitures en Algérie ne vont pas connaitre une baisse dans les temps à venir. Pour se justifier, il évoque la forte demande et la chute du dinar face aux devises fortes.  

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -