AccueilGuide VoyagesAir Algérie : Le plan de sauvetage qui pourrait être proposé

Air Algérie : Le plan de sauvetage qui pourrait être proposé

Algérie – Les représentants du Syndicat national des pilotes de lignes algériens (SPLA) doivent s’entretenir pour étudier la situation financière d’Air Algérie et mettre en place le plan de sauvetage adéquat.

En effet, le Conseil syndical du Syndicat national des pilotes de lignes algériens (SPLA) devra s’entretenir au siège de l’Union Générale des Travailleurs Algériens (UGTA) dans les jours à venir pour mettre sur la table la situation financière de la compagnie Air Algérie et essayer de trouver le plan de sauvetage adéquat, rapporte Echorouk, ce mercredi 05 mai 2021.

Il est à noter que les pertes de la compagnie aérienne nationale ont atteint les 4.000 milliards de centimes depuis le début de la pandémie suite à la suspension des vols et la fermeture des frontières. D’autant plus que la situation des employés et des pilotes en particulier demeure critique. Sachant que ces derniers ont dû voir leurs salaires se dégrader de 38% par rapport à leurs anciens salaires.

De ce fait, une source syndicale a indiqué que le Conseil a pris la décision de se réunir pour essayer de trouver des solutions aux problèmes financiers de l’entreprise. Celle-ci se trouve être l’organisme le plus atteint par cette crise sanitaire, à la suite de l’arrêt du trafic aérien depuis le 17 mars dernier.

D’autant plus que la même source a précisé que le retour à l’activité d’un bon nombre de compagnies étrangères selon certaines conditions nécessite de revoir le plan d’action de la société. Sachant que les pertes qui ont atteint les 3.500 milliards de centimes en 2020 et 4.000 milliards de centimes en mai 2021 devront encore augmenter d’ici la fin de l’année en cours. Cela, dans le cas où aucune solution n’a été apportée.

La solution pour atténuer les pertes d’Air Algérie en 2021

En effet, le même porte-parole a déclaré qu’ils ont des plans et solutions pour que les pertes diminuent durant cette année 2021. Il s’agit, selon lui, de mettre en évidence le transport des marchandises, à qui est consacré cinq (05) avions de la compagnie. Mais aussi encourager les vols nationaux et se préparer pour la reprise des vols internationaux.

Ainsi, il serait de l’ordre du même rendez-vous d’étudier la situation des pilotes, dont le nombre s’élève à 430 professionnels. Surtout que le nombre de navettes organisées par ces personnes a été revu à la baisse durant cette période de crise. Il est à noter que chaque pilote participe à une moyenne de trois (03) vols par mois, ce qui diminue leurs salaires de plus de 30%.

De ce fait, Air Algérie espère compenser les pertes enregistrées durant cette dernière période par l’organisation des vols nationaux. Mais aussi, la multiplication des navettes de transport de marchandise. D’un autre côté, la compagnie devra revoir ses dépenses et essayer de trouver un moyen d’optimisation. En particulier, en ce qui concerne les dépenses liées aux entreprises de manutention, a indiqué le même responsable.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes