Air Algérie : Passeport sanitaire, reprise des vols.. Ce que révèle Berkani

Algérie – Alors que la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, a temporairement suspendu ses vols de rapatriement, le docteur Bekkat Berkani a apporté ce dimanche, 18 janvier, plus de détails quant à la reprise des vols et le passeport sanitaire.  

En effet, dans une déclaration accordée ce dimanche, 18 janvier, au site précité, le membre du Comité scientifique est revenu sur le sujet qui suscite l’interrogation de plusieurs Algériens bloqués à l’étranger, soit la réouverture des frontières. Docteur Bekkat Berkani a affirmé que les vols réguliers d’Air Algérie restent, pour le moment, inenvisageables. Le média spécialisé Visa Algérie relate l’information.

Cela fait dix mois que le pays a fermé ses cieux pour freiner la propagation du coronavirus. Cloués au sol depuis la mi-mars 2020, les avions d’Air Algérie ont repris progressivement les vols. Ladite compagnie effectue depuis le 06 décembre les voyages domestiques.

Elle dessert actuellement 100 % des villes du sud et 50 % de celles du nord du pays. Son programme de rapatriement n’est pas parvenu à son terme. Selon les affirmations du représentant, la reprise des liaisons aériennes et maritimes sont tributaires des hautes autorités du pays. De plus, elles dépendent de l’évolution de la pandémie de Covid-19.

Si la situation épidémiologique reste satisfaisante en Algérie, en Europe, notamment en France, elle s’avère très inquiétante. De ce fait, le pays imposera probablement de nouvelles mesures de restriction aux voyageurs en provenance des états de l’UE. C’est en effet ce qu’a expliqué le président du Conseil de l’ordre des médecins, Mohamed Bekkat Berkani. 

Un passeport sanitaire pourrait être demandé pour voyager 

Effectivement, il y aura probablement de nouvelles conditions sanitaires pour bénéficier des vols d’Air Algérie. Il est toujours question des déclarations de Bekkat Berkani, prononcées hier auprès dudit média. Selon lui, à l’avenir, les voyageurs devront se munir d’un test PCR négatif et un tout autre nouveau document. Il s’agit ici d’une preuve attestant qu’ils ont été vaccinés. C’est en effet ce qu’a stipulé le scientifique. 

D’après l’intervenant, les aéroports du pays mettront en place, dans les mois qui viennent, un passeport sanitaire pour pouvoir voyager. « L’idée fait son chemin », a-t-il affirmé. Il convient de rappeler que la compagnie algérienne du trafic aérien a maintenu un seul vol de rapatriement.

Il s’agit de celui au départ de l’aéroport d’Orly, à Paris, qui demeure valable jusqu’au 31 janvier. En raison de l’évolution inquiétante de la nouvelle variante dans plusieurs pays européens, Air Algérie a décidé de suspendre le programme qu’elle avait lancé le 23 décembre dernier.

Et ce, jusqu’à nouvel ordre. Ladite compagnie ne pourra reprendre son activité qu’après la campagne de vaccination tant attendue. Si l’on se fie aux déclarations de Bekkat Berkani, une fois que le pays aura vacciné 80% de la population, la reprise des vols se fera. C’est en tout cas ce qu’a rapporté le média en ligne Djalia Dz, le 17 janvier dernier. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes