AccueilActualitéAlgérieAir Algérie : la hausse du nombre de vols n’importera pas la...

Air Algérie : la hausse du nombre de vols n’importera pas la Covid-19 estime Berkani

Algérie – Le docteur Bekkat Berkani s’est exprimé à propos de la hausse du nombre de vols d’Air Algérie qui n’aura aucune conséquence sur la pandémie de la Covid-19 qui frappe le pays. Dzair Daily vous relate les détails, ce mercredi 28 juillet 2021.

En effet, et selon Dr docteur Bekkat Berkani, l’augmentation du nombre de vols par Air Algérie n’aura aucune incidence sur la pandémie de Covid-19. Cela, même si la crise sanitaire dans le pays affole le peuple. Justement, face à cette situation alarmante, le spécialiste susmentionné a répondu à un bon nombre de questions que chaque citoyen se pose.

Pour lui, cette pandémie est inquiétante surtout avec l’apparition du nouveau variant Delta. Et pour cause, aucune préparation sérieuse n’a été organisée pour parer à cette troisième vague. Pourtant, l’intervenant pense que malgré cette crise, il serait recommandé d’augmenter le nombre de vols entre l’Algérie et l’étranger. Le Dr Berkani assure, d’après un article paru sur Visa Algérie, que chaque passager venant de l’étranger est vacciné.

L’augmentation des vols est donc sans danger pour le pays et n’aura pas de conséquences. Les protocoles pour déceler les voyageurs positifs à la Covid-19 mis en place sont suffisants, toujours selon le médecin. Par conséquent, l’augmentation des vols sera  avantageuse pour les structures de santé. 

Celles-ci sont en surcharge et en manque de concentrateurs d’oxygène. Berkani, également membre du comité scientifique en Algérie, trouve qu’un agrandissement du nombre de vols permettra de faire importer plus de concentrateurs d’oxygène. 

Cela, dans le but d’aider les malades atteints du coronavirus. L’augmentation des vols aidera donc d’une certaine manière à combattre la pandémie. Plusieurs associations à l’étranger veulent, d’ailleurs, aider à affronter ce virus. Cependant, elles sont empêchées par la fermeture des frontières, d’après le même orateur. 

Le pass sanitaire obligatoire dans les lieux publics ? 

D’après la même source, le médecin approuve l’idée d’implémenter le pass sanitaire dans l’entrée des lieux publics. Pourtant, cette opération ne pourra pas être exécutée si la quantité de vaccins disponible dans le pays n’est pas suffisante pour vacciner la plupart des citoyens.

De ce fait, le Dr Berkani pense que pour couper le mal par la racine, on devrait commencer par respecter strictement le confinement. Il faudrait éviter de sortir sauf pour des nécessités. En plus de fuir les lieux publics qui rassemblent beaucoup de personnes, suggère le professeur. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes