Voyageurs Algériens

Air Algérie dévoile son programme de rapatriement pour le mois d’août

1
Air Algérie rapatriement août
S'abonner :

Algérie – Projection d’une nouvelle opération de rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger, par Air Algérie pour le mois d’août. 

D’après le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, l’Etat algérien lancera en mois d’août une autre mission de rapatriement, dont Air Algérie sera responsable. Cette déclaration communiquée hier, 29 juillet stipule que 13 rotations vers de grandes villes auront lieu, et s’étendront sur 6 jours d’affilée; du 4 au 9 août 2020. 

En outre, Abdelaziz Benali Cherif, le représentant de MAE, souligne que depuis la relance des opérations de rapatriement en date du 20 juillet passé, Air Algérie a pu recueillir plus de 8000 ressortissants Algériens coincés à l’étranger. En sus, l’intervenant a rappelé que ces vols spéciaux continueront jusqu’au 30 du mois courant. 

Préparation de la phase trois (3) de rapatriement : Quelles sont les destinations visées ?

La phase trois de rapatriement semble prometteuse, de par le volume de liaison projeté sur seulement six jours consécutifs. Et le canevas de rotations débutera avec Dubaï, où deux (2) vols seront programmés pour les 4 et 7 août. De plus, tout détenteur de billets d’avion Emirates, retournant de l’une des destinations suivantes : Australie, Bangladesh, Chine, Corée du Sud, Kenya, Madagascar, Thaïlande ainsi que le Vietnam; bénéficiera de ce vol spécial. 

Le 5 août, destination Istanbul pour rapatrier tous les Algériens immobilisés en Turquie depuis 5 mois. En outre, les titulaires d’un billet d’avion Turkish Airlines, ayant déjà effectué un voyage vers la République d’Azerbaïdjan et au nord de l’île de Chypre; seront concernés par cette liaison. Cependant, deux autres (2) survols, s’opéreront en Turquie en date du 6 et 9 août. Ceux-là impliqueront également les détenteurs de billets d’avion Turkish Airlines revenant du Vietnam, de Thaïlande, Madagascar, Pakistan, ou encore de Syrie et du Liban.

La France, l’incontournable destination de rapatriement

Par ailleurs, l’aéroport de Paris devra se préparer pour un planning plus ou moins chargé, car 3 vols s’établiront, en date du 4, 5 et 9 août. Afin de permettre à tout citoyen Algérien de regagner son pays natal. Néanmoins, ceux qui disposent d’un billet d’Air France et retournant d’Argentine, Brésil, Cuba, Colombie, Mexique ou encore de la République démocratique du Congo; seront concernés par ces vols de rapatriement. 

Pour ceux qui est du reste des Algériens, coincés aux États-Unis d’Amérique; ils pourront rejoindre le sol algérien le 5 août, à partir de l’aéroport de Washington DC. Et le 6 août, Air Algérie volera en direction de Djeddah (Royaume d’Arabie saoudite); ainsi que Johannesburg (Afrique du Sud); pour récupérer le restant des Algériens éloignés de leur pays natal depuis plusieurs mois, à cause de la crise sanitaire. 

Air Algérie, enchaînera par la suite, le 8 août avec une rotation en destination de l’aéroport de Doha; pour rapatrier les Algériens coincés au Qatar. Ce périple impliquera notamment, ceux qui possèdent un billet d’avion Qatar Airways; revenant de la Corée du Sud, du Pakistan, du Bangladesh, du Japon, de Thaïlande, d’Australie, de Madagascar, du Kenya ou bien de la Tanzanie. En ce même jour, Air Algérie se dirigera également vers Bagdad (Irak), en passant par le Koweït.

 

Article recommandé :  Frontières : Mesures de confinement allégées pour les Algériens rapatriés

Aïd El Kebir en France : La date et les suggestions du CFCM

Article précédent

Importation des voitures en Algérie : Les délais du cahier des charges dévoilés

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Honnêtement , croyez vous que tous ces Algériens voudraient revenir eux qui ont passé les frontières sans ambarcation maritime ? Sur les 13 000 Algériens recensés, 50% voudront rester là où ils sont depuis plus de 5 mois. Il fallait agir bien avant , au moment où l’envie de revenir était présente . En Juin , lorsque les avions français faisaient la liaison Alger-Paris , Air Algérie devait faire de même en sens inverse. En six mois , l’Algérien à déjà fait sa vie et la routine s’est installée. Déjà, on a lu qu’une bonne partie bloquée à Marseille ne… Lire la suite »