Air Algérie dévoile les conditions de voyage depuis et vers la France

Air Algérie – La compagnie aérienne nationale a mis à jour ses conditions en termes de voyage depuis et vers les aéroports de France. Dans cet article nous vous proposons de découvrir ce que le transporteur a dévoilé.

Notre pays connaît en ce moment une stabilité sanitaire, c’est ce qui a poussé le ministère à ouvrir les frontières et programmer plus de vols. Ainsi, de nouvelles conditions s’inscrivent pour les passagers d’Air Algérie en partance ou provenance de la France. Le territoire algérien est toujours sur la liste orange du système français de classification tricolore des nations.

C’est en fonction de l’intensité de l’épidémie. Par conséquent, seulement les voyageurs vaccinés pourront atterrir sur le sol français. Ou bien ceux qui ont un motif impérieux. Notons que les vaccins admis pour partir en France sont ceux reconnus par l’Agence Européenne du Médicament. On parle de Comirnaty/Pfizer. Moderna. Vaxveria/AstraZeneca. Et enfin, Janssen.

Concernant les personnes vaccinéds par Sinopharm ou Sinovac, elles pourront voyager à condition qu’elles reçoivent une troisième dose du Messenger RNA (Moderna ou Pfizer) avant 7 jours de leur départ. Le site officiel d’Air Algérie se penche alors sur les conditions de déplacement entre notre pays et la France.

Selon le pavillon national, tout voyageur non vacciné souhaitant se rendre en Algérie par voie aérienne est soumis à un protocole sanitaire strict. Il s’agit alors de la présentation à l’embarquement et à l’arrivée sur le sol algérien, d’un résultat de test PCR négatif (moins de 36 h). Puis, on a un test antigénique à l’arrivée sur le sol algérien et une attestation de sortie de France vers le pays de la zone orange (Algérie).

Quide de l’entrée en France ? 

Les personnes vaccinées n’ont pas besoin d’un test PCR. Mais ils doivent effectuer un test antigénique. Cela dès leur arrivée à l’aéroport. Par ailleurs, les voyageurs vaccinés par l’un des vaccins cités plus haut, désirant partir en France, n’ont pas besoin d’un motif impérieux pour quitter le pays. Ils auront donc automatiquement un visa court séjour (Type C).

Le voyageur doit présenter avant son embarquement un engagement sur l’honneur. Dans celui-ci, le voyageur doit assurer n’avoir présenté, au cours des dernières 48 heures, aucun des symptômes liés à la Covid-19. Il doit aussi s’engager, par la même voie, de ne pas avoir connaissance d’être en contact avec un cas confirmé de coronavirus.

Telle chose dans les quatorze jours précédant le départ. Concernant les personnes non vaccinées souhaitant se rendre en France, le protocole sanitaire est plus strict. Alors, le voyageur devra lui aussi présenter le même engagement sur l’honneur, toujours selon Air Algérie.

Mais un engagement de subir un test antigénique à son arrivée à l’aéroport s’impose aussi. Et on évoque un confinement de 7 jours. On fera suivre ce dernier par un test PCR. On exige notamment une attestation de déplacement vers la France métropolitaine depuis un pays de la zone orange. C’est pour les voyageurs non vaccinés.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes