Voyageurs Algériens

Air Algérie devient une référence en Afrique.. Voici ses positions

0
Air Algérie afrique
S'abonner :

Algérie –  Bien qu’Air Algérie occupe une place primordiale en Afrique, elle pourrait encore frayer la voie de la qualité. Mais comment faire pour aplanir ou du moins atténuer les difficultés pour en arriver ? Éléments de réponse. 

La compagnie aérienne nationale, Air Algérie, loin d’être la quatrième (4e) plus grande en Afrique, elle occupe également une place importante voire prépondérante au sein de la sous-région et en Afrique de l’Ouest. Cela va sans dire. Air Algérie n’est pas un simple transporteur aérien. Sa qualité de compagnie porte-drapeau, son réseau domestique qui démontre sa résilience face aux compagnies voisines mais encore son réseau international très dense ont contribué fortement à la distinguer de ses concurrents.

C’est en tout cas ce qu’a indiqué l’ex-Directeur régional d’Air Algérie, Mahmoud Mehalli dans son article paru ce 28 octobre dans le quotidien généraliste El Watan. Revenant de nouveau aux activités continentales d’Air Algérie. Malgré qu’elles se multiplient, la compagnie aérienne susmentionnée n’a pas soigné sa rentabilité pour plusieurs raisons. Primo, il y a ce que l’expert en aviation civile a appelé le « caractère particulier de ce marché (ndlr, africain) ». Secundo, la forte concurrence dans ce marché. 

Air Algérie, cette compagnie qui flotte dans plusieurs cieux, en raison des échanges économiques faibles avec certaines destinations, était dans l’obligation de couper ses ails suspendant ses activités aériennes avec eux. Et c’est à ce moment là que l’expert a pointé du doigt un problème majeur qui différencie notre compagnie de ses voisines. Ces dernières sont soutenues par leurs autorités, une chose qui est selon lui très opportune. Avançant dans le même ordre d’idée, l’exemple de retrait des droits de trafic entre Casablanca et la capitale de la Mauritanie, Nouakchott, imposé par le Maroc.

Plusieurs suppressions, des non-recevoir des droits de 5e liberté étaient mis sur le dos d’Air Algérie entrainant un déséquilibre sur le trafic aérien algérien. Puisque, contrairement au trafic intra-africain qui se spécialise dans l’export, le marché algérien se compose généralement de passagers. Ainsi, selon le consultant en aviation « la politique d’encerclement » que subit Air Algérie ; pourrait l’exclure dans le cas où des mesures « concrètes » s’appuyant sur des actions politiques ne soient pas prises. 

Un panorama sur les avantages qu’aura le marché africain sur Air Algérie  

Dans ce contexte, le rôle du gouvernement selon Mehalli est d’assurer l’insertion de la compagnie aérienne nationale dans le marché africain. Sans être le seul facteur, l’aide politique des autorités aura un impact incontestable sur l’avenir d’Air Algérie. Ainsi, et afin de remédier à un retard signifiant en la matière ; les pouvoirs publics doivent également faire l’exemple d’un levier financier. 

Dans le même sillage, l’expert a mis en exergue le rôle primordial de l’enjeu politique qu’aura cette insertion dans ce marché. Cette participation au développement du trafic aérien en Afrique souligne la nécessité du paramètre politique. Cet élément est indispensable, voire clé dans les discussions et les échanges. 

Sur ce, l’auteur est revenu sur la dernière stratégie qui favorise selon lui la « pénétration dans ce marché ». Indiquant à cet effet que le projet des futurs ; hub à Alger et hub à Tamanrasset pour desservir l’Afrique est ambitieux. Cependant, il a révélé que « l’accroissement des pressions rend nécessaire une accélération des changements au sein d’Air Algérie ». 

Une telle insertion permettra à la compagnie aérienne nationale de se rediriger vers de nouveaux marchés africains et même internationaux. Outre cela, l’économie sur les coûts des opérations de maintenance. De plus, la participation à la création de compagnies régionales. Vers la fin, l’expert en aviation civile a tenu à affirmer que ; le transporteur aérien national possède tous les atouts pour tracer son chemin dans ce marché. 

Article recommandé :  Algérie - France : Les vols spéciaux à ne pas manquer en septembre

La Franco-Algérienne Maïwenn parle de ses origines dans un film

Article précédent

France : L’immigration algérienne a plus de facilités comme le dit Le Pen ?

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.