AccueilGuide VoyagesAir Algérie : un billet Paris - Alger à moins de 50...

Air Algérie : un billet Paris – Alger à moins de 50 euros, le souhait d’un député

Voyage – Un député algérien a manifesté son souhait de voir le billet Paris – Alger à moins de 50 euros, afin de concurrencer Air Algérie. On vous en parle de cette proposition qui pourrait ravir la diaspora algérienne, ce samedi 18 septembre 2021.

Alors, le député de l’émigration, Abdelouahab Yagoubi, a manifesté son souhait de voir une relance du secteur du transport aérien. Pour ce faire, le député suggère d’instaurer une vraie compétitivité au marché, notamment pour Air Algérie, afin de voir un billet de vol s’offrir à moins de 50 euros.

En effet, l’Algérie n’a pas encore ouvert entièrement ses frontières aériennes. Ceci dit, elle maintient une réouverture partielle, et ce, depuis le 1er juin. Après plus d’une année de fermeture, une forte demande était au rendez-vous. Toutefois, le prix des billets s’est affiché très onéreux. En plus, certaines destinations ne sont pas dans l’agenda de vols. Par conséquent, certains voyageurs optent pour de longues traversées afin de rejoindre un aéroport desservi par Air Algérie.

C’est en somme ce qui a poussé ledit député à réagir. D’ailleurs, via sa publication Facebook, on peut bien lire la volonté de ce dernier d’instaurer une vraie compétitivité. En outre, il a même évoqué des « arnaques » dont seraient victimes, selon lui, les Algériens. Et ce, de la part des compagnies aériennes algérienne et française.

« Nous allons nous mettre sérieusement au travail pour l’ouverture du marché du transport aérien afin de permettre une vraie compétition », a déclaré Yagoubi. Avant de poursuivre que cela s’inscrit dans l’optique de « libérer nos concitoyens résidents à l’étranger du monopole ».

Air Algérie : Abdelouahab Yagoubi appelle à autoriser les low-cost

En effet, ledit député aspire à un but bien précis. Il s’agit d’offrir aux ressortissants Algériens des traversées aériennes nettement moins chères. À l’exemple d’un aller-retour Paris-Alger à moins de 50 euros. Alors, pour étayer sa proposition, Yagoubi a pris l’exemple de la compagnie Ryanair.

Dans sa publication, le responsable a mis en image les prix de billets en aller-retour de la compagnie Ryanair entre Beauvais et Marrakech à moins de 50 euros. Par cela, ledit député veut appeler à l’ouverture du marché pour les compagnies à bas prix. Pour rappel, il s’agit également de l’un des plans du gouvernement afin de revigorer le secteur du transport aérien.

Par ailleurs, si ce plan se met en place, plusieurs low-cost pourraient entrer en lice. Avec sa forte communauté à l’étranger, le marché Algérien pourrait susciter beaucoup d’intérêt. Parmi celles qui se trouvent au devant de la scène, on retrouve Ryanair ou encore Fly Westaf

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes