Air Algérie annonce des perturbations sur ses vols domestiques

Algérie – La compagnie aérienne Air Algérie a annoncé, ce 21 février 2021, des perturbations sur ses vols domestiques de/vers le Sud du pays.

En effet, la compagnie aérienne nationale Air Algérie a annoncé ce dimanche 21 février 2021 des perturbations dans son programme de vols domestiques, de et vers les aéroports du Sud du pays. Et pour cause, « des conditions météorologiques défavorables », explique la compagnie aérienne.

Face à cette situation, la compagnie aérienne Air Algérie promet, de son côté, un retour à la normale de son programme des vols domestiques, dès « l’amélioration des conditions météorologiques ».

| Lire aussi – Vols de rapatriement d’Air Algérie au départ de Paris : Changement de programme à partir du 16 février

« En raison des mauvaises conditions météorologiques défavorables sur les aéroports du sud vent de sable et mauvaise visibilité Air Algérie annonce des perturbations dans son programme, de et vers ces aéroports, jusqu’à l’amélioration des conditions météorologiques », précise un tweet du pavillon national.

Effectivement, de fortes rafales de vent, qui pourraient atteindre 80km/h, avec des soulèvements de sable vont toucher de nombreuses wilayas du pays, notamment celles du Sud à compter de ce 21 février, a indiqué dans la matinée un bulletin spécial de Météo Algérie.

Vols internationaux : Pas de reprise imminente des vols pour Air Algérie

Alors que certaines voix avaient récemment affiché un certain « optimisme » quant à une réouverture imminente des frontières de l’Algérie, les autorités sanitaires ont « défendu » le maintien de la fermeture des frontières en ce début d’année 2021.

Un choix qu’ils estiment nécessaire actuellement, notamment face à une résurgence de la pandémie du Covid-19 et du risque de ses variants.

| Lire aussi : Fermeture des frontières en Algérie : Ce qu’a dit le président Tebboune

Ainsi, lors de son discours à la Nation du 18 février, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a « défendu » la fermeture des frontières de l’Algérie. De plus, il n’a annoncé aucune nouvelle mesure allant dans le sens d’une prochaine levée des restrictions sur les voyages.

Les membres du Comité scientifique écartent la reprise des vols 

De leur côté, les membres du Comité scientifique de suivi du coronavirus ont écarté la réouverture des frontières de l’Algérie dans l’immédiat. Ils préconisent alors le maintien des restrictions sur les voyages.

« La reprise des vols internationaux n’est actuellement pas possible compte tenu de la situation épidémiologique dans d’autres pays », a indiqué le Dr Lyes Akhamouk, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus.

Pour sa part, le président de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) le Pr Kamel Senhadji a estimé qu’il était « encore un peu tôt » pour envisager une réouverture des frontières algériennes. Il préconise davantage de « prudence » en appelant « suivre de près situation sanitaire ailleurs ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes