Air Algérie annonce des perturbations dans son programme de vols

Algérie – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie, prévoit des perturbations dans son programme de vols vers plusieurs wilayas du Sud, en raison des conditions climatiques défavorables.

En effet, un flash info publié sur le compte officiel Twitter de l’entreprise publique, Air Algérie, ce mardi 11 mai 2021, annonce des perturbations dues à des conditions climatiques défavorables sur le programme des vols depuis et vers les aéroports des wilayas du Sud du pays.

Dans le détail, de nombreuses wilayas seront touchées par ces perturbations à cause d’une météo jugée instable. Celles-ci sont principalement localisées dans le Sud. Il s’agit des aéroports de Ghardaïa, Laghouat, et Hassi Messaoud. De ce fait, les vols à partir et à destination de ces régions seront reportés ou même annulés pour certains.

En outre, cela est causé par le manque de visibilité qui peut représenter un réel danger sur le bon déroulement de ces navettes. Par conséquent, et pour garantir la sécurité de l’ensemble des voyageurs et de son personnel, Air Algérie va procéder à un remaniement dans son programme de vols. Et ce, jusqu’à l’observation d’une amélioration dans les conditions météorologiques.

Air Algérie : Vers une éventuelle reprise des vols internationaux ?

Bien que les frontières algériennes restent fermées depuis plus d’une année. Mais aussi, le trafic à l’international suspendu; n’empêche que le pays enregistre de multiples cas atteints par les nouveaux variants. Tous ramenés de l’extérieur du pays. Il s’agit principalement des professionnels qui ont le droit de sortir et de rentrer en Algérie pour des raisons quelconques.

De ce fait, le comité scientifique chargé de l’évolution et du suivi de la pandémie s’est entretenu. Cela, le 09 mars dernier. La rencontre était axée sur la mise en place de nouvelles conditions pour les catégories autorisées à voyager de et vers le pays. Cela dans le but d’éviter l’apparition d’une troisième vague de la Covid-19 en Algérie.

Suite à la réunion, il a été décidé de soumettre ces personnes à un double dépistage. En outre, un avant le départ et un deuxième à l’arrivée sur le sol algérien. Mais aussi, il a été préconisé d’instaurer une période de mise en quarantaine. Celle-ci a été fixée à dix (10) jours et demeure obligatoire pour ces voyageurs. Cependant, ces membres ont précisé que la décision de reprise des vols ne peut être de l’ordre du jour dans de telles circonstances.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé