AccueilGuide VoyagesAir Algérie : Andaloussi s’exprime sur les billets non remboursés

Air Algérie : Andaloussi s’exprime sur les billets non remboursés

Voyage – Le porte-parole d’Air Algérie explique leur engagement auprès de leur clientèle concernant le règlement des billets non remboursés. Nous vous rapportons les détails dans cet article ce dimanche 27 décembre 2021.

La pandémie de la Covid-19 a engendré la fermeture de l’espace aérien algérien. Et la suspension des vols par l’occasion. Nombreux étaient ceux qui se sont procurés des billets d’avion d’Air Algérie avant l’arrêt du trafic aérien en raison du coronavirus et qui ne sont toujours pas remboursés. Ainsi, le total des billets s’élève à plus d’un demi-million.

Ainsi, la compagnie aérienne Air Algérie s’est à nouveau exprimée sur ce sujet des billets non remboursés hier dimanche. C’était à travers son porte-parole, Amine Andaloussi. Le cadre s’est prononcé lors de son passage à la chaîne Echorouk TV. Ce dernier a donné plus d’explications par rapport aux remboursements des billets non utilisés.

Effectivement, le porte-parole d’Air Algérie a rassuré la clientèle en leur affirmant que leurs tickets non utilisés, seront bel et bien remboursés. Ce dernier a notamment déclaré que l’opération de remboursement des billets d’avion non consommés s’élève à une valeur totale de 25 milliards de dinars, pour 500.000 billets non utilisés.

Quel coût au remboursement des billets d’Air Algérie non utilisés ? Le responsable communication répond

En effet, Andaloussi revient sur la question des billets d’avion non consommés, il a expliqué que la compagnie Air Algérie à pris les mesures nécessaires. Et ce, pour permettre à ses clients de re-valider gratuitement leurs billets d’Air Algérie qui ne sont toujours pas remboursés. Ainsi, pour les clients qui ne souhaitent pas re-valider ou bien ne comptent pas voyager, la solution existe. La compagnie leur remboursera leurs billets, soutient-il.

Le responsable s’est exprimé sur la somme déboursée par la compagnie en question. Celle pour le remboursement des billets d’Air Algérie non remboursés pour le moment. On la juge énorme, explique l’orateur, pour la compagnie. Car cette dernière traverse une crise financière. Le transporteur doit lutter pour surmonter cette situation difficile.

Andaloussi a également traité le sujet des vols effectués par Air Algérie depuis l’autorisation acquise par le Gouvernement algérien de la reprise partielle des vols, en effet, le porte-parole a annoncé que la compagnie effectue 52 vols par semaine, soit près de 15% de l’effectif annuel habituel d’Air Algérie, moyenne jugée insuffisante par Andaloussi.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes