Air Algérie, Air France, Transavia : faut-il prévoir des perturbations du programme des vols ?

Voyage – Paris Aéroports à annoncé que le programme des vols va connaitre des perturbations aujourd’hui, notamment vers l’Algérie. Dzair daily vous en dit plus dans cette édition du 1er juillet 2022. 

En effet, des perturbations sont attendues sur le programme de vols des compagnies Air Algérie, Air France et Transavia, notamment vers l’Algérie. Les vols concernés sont au départ des aéroports d’Orly et de Charles de Gaulle. La raison de ces perturbations est un mouvement social interprofessionnel. Il s’agit de ce que rapporte le site spécialisé Voyager Dz.

Ainsi, Paris Aeroports a publié une annonce sur son site. Appelant les voyageurs à se présenter à l’aéroport au moins 3 heures à l’avance pour les vols internationaux. Pour rappel, plus de 20 vols sont programmés au départ de Paris vers plusieurs aéroports algériens. Dont une quinzaine vers Alger, 4 vers Oran, 2 vers Constantine, et un vol vers Tlemcen, Annaba et Béjaia. 

Par conséquent, et suite à l’annonce de ce mouvement de grève, l’aviation civile française a demandé aux compagnies de réduire le nombre de leurs vols de 7h à 14h. C’est ainsi qu’Air France a annoncé qu’elle va adapter son programme de vols de et vers Paris CDG. Elle a assuré qu’elle allait effectuer la totalité des ses vols long-courrier. Et 90% des vols court et moyen-courrier. 

Vols depuis et vers les aéroports de Paris : les programmes perturbés

Cependant, la compagnie française n’a pas écarté la survenue de retards ou d’annulation de dernière minute durant cette journée de vendredi. Elle a aussi indiqué que les voyageurs concernés ont été informés par SMS ou mail au plus tard à la veille du voyage. La journée d’hier a également été marquée par une grève de certains personnels de Paris Aéroports.

Pour rappel, au début du mois de juin, la compagnie Air France a été obligée d’annuler 85 vols au départ de l’aéroport Charles de Gaulle. En raison d’un mouvement de grève de plusieurs syndicats, qui demandaient alors des augmentations de salaires.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes