AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAide de 5.000 dinars en Algérie à la rentrée scolaire 2021 :...

Aide de 5.000 dinars en Algérie à la rentrée scolaire 2021 : ce qu’il faut savoir

Algérie – L’aide des 5.000 dinars que reçoivent les élèves nécessiteux à la rentrée scolaire pourrait bien être retirée cette année. Plus d’informations sont disponibles ci-dessous, ce dimanche 08 août 2021.

Chaque année le gouvernement s’engage à alléger la facture des dépenses des parents et des élèves issus des familles necessiteuses liées à l’achat des affaires scolaires. Une aide d’un montant de 5.000 DA est versée au profit des parents démunis à la rentrée scolaire en Algérie. Pourtant, à partir de la prochaine rentrée scolaire, les élèves pourraient être privés de cette aide financière.

Les services de comptabilité et économat ont décidé de ne plus donner d’aide financière ni de vendre les livres scolaires. Leur motif est que cette tâche ne relève pas de leur fonction. Le président du Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (SATEF), Boualem Amoura, a estimé que l’aide financière des 5.000 DA pour la rentrée 2021 sera reportée jusqu’en février 2022, d’après Echorouk.

La cause de ce retard est le fait que tous les responsables de ce travail sont en congé annuel. Ils n’auront pas le temps d’effectuer leur tâche à temps. Sachant qu’ils accomplissent le même travail qu’un comptable public au trésor public en transférant et en déposant des sommes importantes dans les comptes des familles recevant l’aide financière.

Le président du SATEF a également évoqué l’importance de retarder la rentrée scolaire à cause de la pandémie. Et ce, jusqu’à ce que toutes les capacités matérielles soient fournies aux écoles pour assurer une rentrée sans risques de contamination. Il aborde aussi la nécessité de recruter des employés pour éviter de subir un manque de personnel.

Un scénario de l’année passée qui se répète

Effectivement, Boualem Amoura a mis en garde contre la répétition du problème de l’année passée, selon la même source. L’aide financière des 5.000 DA a été retardée. Un grand nombre d’élèves n’ont reçu leur argent qu’en février. Alors qu’ils devaient les recevoir au plus tard en août pour leur permettre d’acquérir les fournitures scolaires nécessaires.

En ce qui concerne les cantines, le président du SATEF a souligné la difficulté d’ouvrir les cantines scolaires pour la prochaine rentrée scolaire. Et pour cause, le virus infectieux qui a envahi nos vies. Mais il y a aussi le manque de ressources des écoles. Chose qui est nécessaire pour protéger convenablement les élèves contre ce virus.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes