Société

Aïd El Kebir en Algérie : Interdiction de la vente de moutons dans trois communes

0
Aïd Kebir Algérie Moutons
S'abonner :

Algérie – Après la hausse considérable des cas de contamination liée au coronavirus, certaines communes d’Alger se sont vues interdire toute vente de moutons prévu pour la fête religieuse d’Aïd El Kebir. 

En effet, ces deux dernières semaines l’Algérie connaît un détour mortel quant à la situation sanitaire qui ne cesse de se dégrader, les contaminations montent en flèche et certains citoyens demeurent non respectueux des mesures barrières face à la dangerosité de la situation. 

De plus avec l’arrivée des fêtes religieuses, Aïd El Kebir; les rassemblements seront encore plus fréquents; ainsi, afin d’y remédier et  de lutter contre le virus, ces trois communes d’Alger ont interdit la vente de moutons : Birtouta; Tessala El Merdja et Ouled Chebel a rapporté aujourd’hui le média francophone, Algérie 360.

Les communes en question ont publié l’info sur leur page Facebook ce qui a suscité l’étonnement de certains; le communiqué se présente comme suit : « Il est strictement interdit de vendre des moutons dans les places publiques; les quartiers ainsi que les habituels points de ventes, et ce du 08 juillet au 06 août »; a indiqué la même source.

De nouvelles mesures de sécurité entre Wilaya 

Toujours afin de minimiser les risques de contamination; un communiqué du président de la République a été transmis hier dans la soirée du 09 juillet 2020; ce dernier interdit la circulation des véhicules personnels entre 29 wilayas. 

Quant  aux transports en commun du secteur public et privé, ils se sont vus interdire toute  circulation pendant les weekends et ce dans les 29 wilayas en question. Cette décision permettra de ralentir un minimum l’évolution du virus.

La circulation se verra suspendre donc entre les wilayas suivantes : Boumerdes; Oum El Bouagi, Batna,  Relizane, Biskra, Mascara, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes; Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, El Oued;  Bouira, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Sétif, Annaba; Bejaia, Adrar, Laghouat, Khenchela et Oran.

Rappelons par ailleurs que ceux qui enfreindront les lois devront subir des sanctions judiciaires irréversibles. 

Article recommandé :  Crise économique en Algérie : Les commerçants appelés à vendre à « crédit »

Confinement en Algérie : Voici les décisions prises par Tebboune

Article précédent

Rapatriement des crânes : Tebboune s’entretien avec Macron

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires