AccueilSociété et CultureSociétéAïd El Kebir 2021 en Algérie : les prix des moutons pourront...

Aïd El Kebir 2021 en Algérie : les prix des moutons pourront baisser pour cette raison

Algérie – Le responsable du Groupe Avicole de l’Ouest, GAO ORAVIO, promet de participer à une campagne nationale pour faire baisser les prix des moutons pour l’Aïd El Kebir 2021. Apprenez davantage, ce 07 juillet.

C’est vrai qu’à l’approche de l’Aïd El Kebir 2021 en Algérie, les citoyens sont perplexes et inquiets quant à la hausse des prix des moutons enregistrée sur le marché national. En particulier dans de telles circonstances de crise économique et sociale engendrées par la pandémie de la Covid-19. C’est ce que rapporte Echorouk.

De plus, GAO a même indiqué que les prix continuent de flamber ces derniers jours, ce qui sème une certaine peur auprès des individus. Ils appréhendent surtout le fait que les tarifs ne vont pas baisser d’ici à l’arrivée du jour de cette fête religieuse. Celle dédiée au sacrifice du mouton.

Certains « opportunistes » justifient cette augmentation par la hausse des prix du fourrage. Il se trouve être l’aliment principal de ses animaux domestiques. De leurs côtés, les citoyens appellent ces acteurs économiques à respecter leur pouvoir d’achat. Ce dernier a fortement été impacté par cette crise sanitaire sans précédent.

Aïd El Kebir 2021 en Algérie : une campagne nationale pour diminuer les prix du bétail

Par conséquent, le premier responsable du Groupe Avicole de l’Ouest Oravio s’est prononcé à ce sujet. Il a déclaré que son entité, qui est spécialisée dans l’élevage de volailles, participera à la campagne nationale de révision des prix des moutons pour l’Aïd El Adha de cette année.

En outre, il a indiqué qu’il va proposer du bétail à des prix raisonnables pour le citoyen à revenu moyen. Cela, dans l’ensemble des wilayas de l’Ouest de l’Algérie. De plus, il a précisé qu’il est entré en négociation. Il dialogue ainsi avec les services agricoles. C’est pour entamer cette opération de distribution de moutons à des tarifs attractifs.

Dans ce contexte, le groupe serait sur le point d’annoncer l’ouverture de nombreux points de vente agréés par le ministère de l’Agriculture. Parmi ces principaux espaces, ceux qui se trouvent dans la zone industrielle d’Es sénia à Oran. D’autant plus que la vente sur les sites en question sera supervisée. Et ce, de la part de près de 45 vétérinaires. Des professionnels qui appartiennent donc aux secteurs privé et public.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes