29.9 C
Alger
29.9 C
Alger
vendredi, 12 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureSociétéAïd El Fitr 2023 : les Algériens séduits par la vente des...

Aïd El Fitr 2023 : les Algériens séduits par la vente des vêtements au kilo

Publié le

- Publicité -

Algérie – À la lumière de la hausse faramineuse des prix des vêtements, à quelques jours de l’Aïd El Fitr 2023, les citoyens algériens optent pour les magasins proposant l’achat des habits au kilo. On vous en dit plus dans la suite de ce numéro.

En effet, au vu des prix exorbitants des vêtements, des Algériens ont trouvé une option alternative idéale, à l’avènement de l’Aïd El Fitr 2023. On parle, effectivement, du commerce de détail d’habillement vendu au kilo. Devenu très populaire ces derniers temps, cette formule de pois, séduit beaucoup de citoyens. Dzair Daily rapporte pour vous davantage de détails, ce jeudi 6 avril 2023.

Bien connu pour tous, à chaque Aïd El Fitr, les Algériens se procurent de nouveaux vêtements pour eux et pour leurs enfants. Ainsi, à l’approche de la fête musulmane marquant la rupture du jeûne du mois de Ramadan, les familles se ruent vers les magasins de prêt-à-porter pour ne pas briser la tradition qui se perpétue de génération en génération.

- Publicité -

Si l’afflux est grand au niveau des centres commerciaux, certains parents préfèrent les boutiques spécialisées dans la vente au kilo. Ce type de magasin est, en effet, pris d’assaut pour acheter le vêtement idéal à petit prix et donner le sourire aux enfants. Existant de plusieurs marques et pour tous les âges, chaque citoyen peut s’en offrir en fonction de son budget.

Aïd El Fitr : la ruée vers les magasins de vêtements au kilo

Il s’agit de ce que rapporte le média arabophone Ennahar dans son récent numéro. Remplaçant le commerce classique par unité, la formule de poids attire les parents. Ces derniers ont trouvé refuge dans ce mode de vente en raison des offres attractives qu’il propose. Des jupes, des pantalons, des vestes, des pulls… Toutes sortes d’articles sont exposés sur des présentoirs et vendus à des prix raisonnables.

Proposant des habits à des tarifs relativement bas, ces espaces de vente au poids épargnent aux Algériens les dépenses colossales. Celles qu’ils effectuent à l’occasion de la fête religieuse. Et ce, dans un contexte d’un envol de prix qui s’exacerbe durant les événements sociaux et religieux.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -