17.9 C
Alger
17.9 C
Alger
dimanche, 12 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAïd El Fitr 2023 Algérie : le Centre international d'astronomie précise la...

Aïd El Fitr 2023 Algérie : le Centre international d’astronomie précise la date

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dans une récente publication, le Centre international d’astronomie a tenu à préciser quelques détails importants au sujet de l’observation du croissant lunaire indiquant la date du premier jour de l’Aïd El Fitr 2023 en Algérie. Tous les détails sont à découvrir dans la suite de cette édition du mardi 18 avril 2023.

En effet, comme chaque année, la fin du mois de Ramadan est marquée par une cérémonie de la Nuit du doute. Pour cette année, plusieurs rumeurs circulent sur le premier jour de l’Aïd. Installant une certaine confusion auprès des citoyens algériens. À cette occasion, le Centre international d’astronomie s’est exprimé au sujet de la date de l’Aïd El Fitr 2023 en Algérie.

Effectivement, dans une récente publication sur son réseau social Twitter, l’organisme a indiqué que l’observation du croissant lunaire aura lieu le jeudi 20 avril prochain. Précisant ainsi que cette pratique ne sera pas possible à l’œil nu dans la plupart des pays du monde arabe et musulman. 

- Publicité -

Expliquant que cela nécessiterait un télescope puissant. Dans de telles circonstances, le même centre a mentionné que du côté des pays qui n’arriveront pas à observer le croissant du mois de Ramadan doivent compléter les 30 jours de jeûne. Et par conséquent fixer la date du premier jour de cette fête religieuse jusqu’au samedi 22 avril 2023. 

Observation du croissant lunaire : le Centre international d’astronomie s’exprime

En effet, suite à ce qui a été déroulé sur les plateformes de communication, l’organisme w souhaité s’exprimer. Par le biais d’une publication sur Twitter, le Centre international d’astronomie a alors démenti ce qui a circulé au sujet de la date de l’Aïd El Fitr confirmant le samedi 22 avril comme premier jour.

- Publicité -

Dans ses déclarations, le même centre a précisé qu’il n’est pas un organisme à titre publicitaire. Mais que c’est un centre scientifique fournissant des informations astronomiques. Ajoutant que sa précédente publication contenait simplement les divers facteurs démontrant l’inhabilité d’observer la lune dans certains pays.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -