26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
samedi, 15 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAïd El Adha en Algérie : Réouverture de 26 points de vente...

Aïd El Adha en Algérie : Réouverture de 26 points de vente du mouton

Publié le

- Publicité -

Algérie – À douze jours de l’Aïd El Adha, réouverture de 26 points de vente du mouton et ce dans 18 communes de la wilaya de Djelfa.

En effet, la direction des services Agricoles de Djelfa a annoncé aujourd’hui; le 20 juillet 2020, la réouverture de 26 points de vente du mouton agréés par l’État à douze jours de l’Aïd El Adha. Ainsi, 18 communes de Djelfa sont concernées par le communiqué à condition d’effectuer la vente selon les horaires du couvre-feu et de fermer les deux jours de l’Aïd El Adha; a indiqué le site arabophone Ennahar Online. 

Par ailleurs, les points de vente devront se plier à des réformes sanitaires strictes. Pour ce faire, une distanciation sociale entre chaque vendeur est obligatoire. Ainsi, ils devront dessiner des lignes au plâtre pour éviter les regroupements, entre vendeurs et entre clients. 

- Publicité -

De plus, des médecins vétérinaires seront présents sur les points de vente pour contrôler la santé des bêtes, rapporte la même source. Notons cependant que la direction des services Agricoles précise aux vendeurs de respecter scrupuleusement les consignes de sécurité. Toute infraction mènera à la fermeture immédiate des points de vente. 

Des médecins appellent à l’annulation de l’Aïd Al Adha 

Le bilan inquiétant du Coronavirus laisse les médecins perplexes sur la célébration de la fête religieuse. Ainsi, ces derniers souhaitent son annulation pour plusieurs raisons dont le risque de propager encore plus le virus. 

En effet, même si la commission ministérielle de la Fatwa recommande aux citoyens de suivre des gestes barrières strictes dans les points de vente et pendant la célébration; cela ne rassure guère les médecins qui savent pertinemment que cela entraînerait une hausse dans les contaminations, malgré tous les conseils prodigués. 

- Publicité -

Par conséquent, le rite sacrificiel de l’Aïd El Adha 2020 représente selon les médecins; un risque potentiel de transmission du virus, de son achat jusqu’à sa consommation. Mais les citoyens Algériens continuent à acheter le mouton de l’Aïd et ce malgré une hausse vertigineuse des prix.  

 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -