Aïd El Adha 2022 Algérie : voici les causes de dégradation de la viande des moutons sacrifiés

Algérie – À l’approche de l’Aïd El Adha, les citoyens algériens craignent la détérioration de la viande des moutons du sacrifice. D’autant plus avec ces températures. De ce fait, nous vous livrons toutes les causes majeures dans cette nouvelle édition.    

Comme chaque année, à l’approche de l’Aïd El Adha, en Algérie, les citoyens se focalisent souvent sur l’achat des moutons. Si l’unique souci était relié aux prix, dernièrement un autre s’ajouterait à la liste et concernerait l’altération de la couleur de la viande. En effet, de nombreux citoyens ont soulevé la question : pourquoi la viande de la bête de sacrifice se décompose ?

À cette interrogation, la vétérinaire Houda Jafri a énuméré tous les détails lors d’une interview accordée, ce mardi 28 juin 2022. Invitée sur Echaab, elle a souligné que la putréfaction de la viande de bétail est due à la prolifération et à la propagation des bactéries. En outre, elle a expliqué la raison de la parution de ce phénomène ces dernières années.

Les facteurs majeurs de ce phénomène    

La spécialiste en question a précisé : « Ces dernières années, nous avons enregistré des températures élevées et l’Aïd El Adha a coïncidé avec l’été ». D’après la même intervenante, cette hausse de température entraîne la détérioration de la viande. Plus que tout, si la manière de conservation est incorrecte. Il semblerait qu’il y ait d’autres facteurs qui se cachent derrière ce fait.

La principale cause serait la méthode d’engraissement du bétail, en lui procurant des produits et médicaments illicites. En plus du non-respect des périodes d’attribution des médicaments à ceux-ci. Ce qui engendre le verdissement et la moisissure de la viande. Selon Houda Jafri, il est impératif de se concentrer sur la période d’acquisition des bêtes de sacrifice jusqu’à son abattage.

Comment assurer la non-dégradation de la viande ?

Pour s’y faire, il faut acquérir le mouton depuis des endroits approuvés qui possèdent des vétérinaires et éviter les points aléatoires. L’invitée d’Echaab a insisté sur la méthode de transportation du bétail. Elle a, d’ailleurs, déclaré : « Le bétail doit être transporté dans de bonnes conditions et confortables ».

Ainsi, vous évitez que votre bête de sacrifice soit soumise aux spasmes qui provoquent la pourriture de la viande par la suite. La concernée incite, par la même occasion, les citoyens à abattre leurs moutons à l’abattoir avec la présence d’un vétérinaire. Outre cela, la vétérinaire a conseillé de :

« Faire jeûner le mouton de 12 à 24 heures avant l’abattage pour fournir une viande de bonne qualité ». Cette dernière a souligné que le processus de l’abattage est très important. La viande consommable peut être mise au réfrigérateur pendant 5 jours, quant au reste, il faut la conserver au congélateur de 3 à 6 mois.       

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes