AccueilFootAgressé par Eto'o au Qatar, l'Algérien sort de son silence

Agressé par Eto’o au Qatar, l’Algérien sort de son silence

Qatar – Fortement agressé par le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Samuel Eto’o au Qatar, le youtubeur algérien, Saïd Mamouni sort de son silence et raconte les faits. Dzair Daily vous livre davantage de détails à ce sujet, ce vendredi 9 décembre 2022.

L’actualité du football ne parle que de ça ! En effet, dans la soirée du lundi 5 décembre dernier, un scandale est survenu devant le stade de 974 à Doha mêlant le président de la FECAFOOT. Après avoir été sollicité par un youtubeur algérien, Samuel Eto’o a violemment agressé sa victime au Qatar. Afin de contextualiser les faits, Saïd Mamouni a souhaité les raconter.

Effectivement, les images de l’agression ont fait le tour de la Toile, soulevant ainsi un tollé et un vif sentiment d’indignation auprès des internautes. Dans le détail, après avoir assisté au match qui opposait le Brésil à la Corée du Sud, Samuel Eto’o a été approché par le youtubeur algérien en question. Interviewé sur de multiples sujets, l’ambassadeur de la FIFA a fini par perdre les pédales.

Muni de sa caméra, le vidéaste a reçu des coups violents de la part d’Eto’o. La scène a été filmée par les spectateurs présents sur place. Entre les coups de pied, de main et les insultes, Saïd Mamouni s’est retrouvé à terre au milieu d’une place publique. La victime de l’agression s’est finalement retrouvée en garde à vue. Quelque temps après, le premier responsable de la fédération camerounaise a tenu à exprimer ses plus plates excuses.

Violenté par Eto’o, Saïd Mamouni raconte la scène

En effet, interviewé par Yacine Kentache sur l’émission « The Week-end Show » diffusée sur Ennahar Tv, la victime est sortie de son silence. Souhaitant établir la vérité et balayer les rumeurs, Saïd Mamouni s’est exprimé au sujet de son agression. Le youtubeur a, de ce fait, révélé qu’il n’a pas évoqué le sujet de l’arbitre gambien, Gassama, ni même insulter le principal concerné.

Souhaitant justifier sa position, Saïd Mimouni a révélé qu’il n’avait pas prévu de rencontrer Samuel Eto’o. « Étant youtubeur, j’ai pris l’initiative de le filmer. Je l’ai interpellé pour le questionner au sujet de la rencontre entre l’Algérie et le Cameroun pour avoir une exclusivité ». Ce qui a déclenché la colère, raconte le protagoniste, était le fait de dire « 1, 2, 3 Viva l’Algérie ».

Le créateur de contenu algérien a poursuivi en révélant que Eto’o l’a ensuite attrapé par les cheveux en le qualifiant de « stupide ». « Je lui ai répondu que j’étais stupide parce que j’ai défendu mon pays et c’est juste », a-t-il révélé. Très fier de sa patrie, Mamouni a tenu à remercier l’ambassade de l’Algérie au Qatar de l’avoir contacté au sujet de cette tragédie.

Déterminée à récupérer ses droits, la victime ne souhaite pas en rester là ! Alors que le président de la FECAFOOT a présenté des excuses, Said Mamouni n’est visiblement pas prêt à les accepter. « C’est des excuses fabriquées par la FIFA et je n’accepterai pas cela. Je demande des excuses personnelles », a-t-il souligné.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes