Agence d’Air Algérie : les instructions du ministre des Transports

Algérie – Le ministre des Transports appelle à une révision du fonctionnement de l’agence chez Air Algérie. Ça devrait survenir dans le cadre des nouvelles stratégies commerciales adoptées aujourd’hui. Apprenez davantage ce 27 septembre 2021. 

Le ministre des Transports a tenu la semaine dernière une réunion de travail avec les responsables d’Air Algérie durant laquelle on a entré entrés discuté du fonctionnement de l’agence au niveau de la compagnie nationale. Cette rencontre a alors abordé plusieurs sujets concernant le transporteur public. Notamment, sa restructuration. On a aussi parler des nouvelles stratégies afin de relancer ses activités.

Aissa Bekkai a précisé autre chose. C’est toujours lors de la rencontre de travail. Il explique donc que les responsables de la compagnie de transport aérien doivent revoir le fonctionnement et le mode de gestion des agences commerciales. Celles réparties sur tout le pays. L’objectif est de les exploiter dans des domaines commerciaux plus rentables.

Le premier responsable des transports a déclaré qu’aujourd’hui les agences d’Air Algérie économisent beaucoup d’argent. Et ce, à cause des nouvelles méthodes utilisées pour la vente des billets. Ces dernières permettent aux clients de ne plus avoir à se déplacer pour les achetés.

La numérisation a remplacé le volet commercial classique

En effet, depuis maintenant plusieurs années, Air Algérie a adapté une nouvelle stratégie commerciale. Telle chose dans la vente des billets et autres services. Désormais, les clients peuvent faire leurs réservations via le site Web de la compagnie. Mais aussi son application mobile et son centre d’appel. Ce permis à la compagnie de diversifier ses revenus. 

Au vu de tous ces changements, le ministre des Transports interpelle les responsables de la compagnie nationale de transport aérien. Il les invite à revoir la gestion des différentes infrastructures de base. Plus exactement, les agences commerciales. Et les exploiter dans d’autres domaines. C’est pour assurer plus de rentabilité.

Aissa Bekkai a aussi soulevé un sujet d’une importance majeure ces derniers temps. Il s’agit de la question de la cherté des billets proposés par Air Algérie. Ceux pour les lignes intérieures plus particulièrement. Il appelle les responsables de la compagnie à revoir ses tarifs. Selon lui, cette décision permettra de promouvoir le tourisme local, précisément, celui saharien.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes