AccueilActualitéAffaire Kouninef en Algérie : verdict prononcé contre 10 anciens ministres

Affaire Kouninef en Algérie : verdict prononcé contre 10 anciens ministres

Algérie – Le Tribunal de Sidi M’hamed a rendu son verdict dans l’affaire Kouninef, et 10 anciens ministres ont écopé de lourdes condamnations. Dzair daily vous en dit plus dans la suite de cette édition du 1er décembre 2022.

En effet, un verdict a été prononcé dans l’affaire Kouninef en Algérie. Le tribunal de Sidi M’Hamed a ainsi condamné 10 anciens ministres. Ahmed Ouyahia a ainsi été condamné à une peine de 12 ans de prison, assortie d’une amende d’un million de dinars. Il s’agit de ce que rapporte le site d’information arabophone El Khabar, dans son édition d’aujourd’hui.

Par ailleurs, l’ancien wali de Constantine, puis Premier ministre Bedoui Noureddine a également été condamné dans la même affaire. Il devra passer les 10 prochaines années en prison. Et payer une amende d’un million de dinars. Il sera donc incarcéré suite à cette condamnation.

Aussi, l’ancien ministre des Ressources en eau, Berraki Arezki, aussi directeur de l’Agence nationale des barrages et transferts, a été condamné à 8 ans de prison et à un million de dinars d’amende. Un autre ancien ministre des Ressources en eau a été condamné. Il s’agit de Hocine Necib. Celui-ci a écopé d’une peine de 8 ans de prison et d’un million de dinars d’amende.

Affaire Kouninef : de lourdes peines à l’encontre des accusés

Par ailleurs, l’ancien ministre des Transports Amar Ghoul a été condamné à 4 ans de prison et à un million de dinars d’amende. De son côté, l’ancien ministre de la Promotion des investissements a été condamné à 20 ans de prison assortis d’une amende d’un million. Un mandat d’arrêt a été lancé contre lui.

La liste des condamnés est encore longue, et l’ancien gouverneur de la Banque d’Algérie en fait partie. Mohamed Loukal a ainsi été condamné à 8 ans de prison et à un million de dinars d’amende. Il en est de même pour Abdeslam Bouchouareb, ancien ministre de l’Industrie. Il a été condamné à 20 ans de prison et un million de dinars d’amende. Avec un mandat d’arrêt international à son encontre.

Pour finir, l’ancienne ministre des Postes, Houda Feraoun a été condamnée à 4 ans de prison et un million de dinars d’amende. Tandis que l’ancien ministre des Transports Amar Tou a été acquitté. Ces condamnations font suite aux poursuites des mis en cause dans une ancienne affaire de corruption.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes