L’aéroport Paris Orly se prépare à l’ouverture : Voici son dispositif sanitaire

France – L’Aéroport Paris Orly s’engage devant les pays qu’il desserve, ses passagers et  collaborateurs à assurer « un niveau de propreté et d’hygiène maximum ». C’est dans cette trajectoire que la structure a rendu public son « plan sanitaire » élaboré à l’occasion.

Paris Aéroport, site officiel des aéroports Paris CDG (Charles de Gaulle) et Paris Orly; fait état de la mise en place de distributeurs de gel hydroalcoolique « sans contact ». Ils sont « dotés d’un système automatique » et « dispensent la dose nécessaire à la désinfection des mains », à l’aide d’un « détecteur de présence ».

« Marquage au sol » dans tous « les espaces d’attente » de la distance de sécurité d’un mètre; à observer lors de la réalisation des différentes « formalités d’enregistrement, contrôle et embarquements ».

La structure aéroportuaire préconise de laisser vide un siège sur deux. Il y aura lieu en outre de fermeture temporaire de certains espaces; qualifiés de « trop exigus » et susceptibles d’accueillir des rassemblements risqués. Cela est le cas des lieux de culte, espaces fumeurs et nurseries.

Aéroport d’Orly face au Coronavirus : Adaptation des mesures sanitaires

Prise de température des arrivants grâce au dispositif de caméras thermiques déployé. Le cas échéant (température supérieure à 38°), une confirmation avec thermomètre sans contact sera entreprise ou même un « test PCR COVID 19 ». La prise en charge médicale est assurée par le SMU de l’Aéroport.

Le document rappelle dans le même contexte que certaines compagnies aériennes contrôlent la température corporelle avant de monter à bord de leurs avions; et/ou exigent « une déclaration sur l’honneur d’absence de symptômes » relatifs à la pneumonie virale.

https://www.facebook.com/parisaeroport.orly/posts/2919970381420400

« L’idéal serait de s’enregistrer en ligne », selon Paris Aéroport

L’Aéroport incite ses usagers à  « s’enregistrer en ligne ». A l’enregistrement, le privilège est accordé à la borne automatique pour l’effectuer. Au contrôle de sûreté; il est question d’un « bac à usage unique ».

En outre, « L’utilisation des détecteurs de métaux, de scanners de chaussures ou encore de body scan est privilégiée » en la matière. Les agents de sécurité auront droit à de nouveaux gants à chaque nouvelle fouille de bagages.

Pour mémoire, l’Aéroport parisien d’Orly instaure tous ces mécanismes et règles d’ordre sanitaire, commençant par la basique recommandation de se laver les mains régulièrement; et allant jusqu’à atteindre le nettoyage et désinfection manuels et automatisés des moindres recoins de l’Aéroport; en prévision de sa reprise vers la fin du mois en cours (vendredi 26 juin 2020).

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes