9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
mercredi, 28 février 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesFrance : Reprise des vols vers l'Algérie à l'aéroport Orly en «...

France : Reprise des vols vers l’Algérie à l’aéroport Orly en « 2ème étape »

Publié le

- Publicité -

Algérie/France – Une reprise partielle des vols à l’aéroport d’Orly, dès le vendredi 26 juin, pour le premier week-end de grands départs des vacances d’été est en phase d’être annoncée par le groupe ADP, rapporte Les Echos, indiquant que l’Algérie serait deuxième sur la liste des destinations à reprendre le trafic aérien.

Les premiers vols seront vraisemblablement pour les départements d’Outre-mer, précise le quotidien français. Si tout se déroule comme convenu, l’étape suivante sera éventuellement la reprise des vols vers les pays du Maghreb, qui représentent une part majeure de l’activité d’Orly; y compris ceux vers l’Algérie, qui est une destination pour laquelle Transavia a récupéré en janvier 2020; une partie des droits de trafic d’Aigle Azur.

Cela interviendrait, selon le média dédié à l’actualité économique et financière, en réponse à la résistance; des compagnies aériennes françaises basées à Orly et de leurs prestataires, suscitée par une possible prolongation par le gouvernement de la fermeture de cette structure aéroportuaire; en vigueur depuis le 31 mars dernier, jusqu’à l’automne prochain.

- Publicité -

Les compagnies aériennes, soucieuses d’une clientèle qui risque d’être dissuadée; ont également met en lumière les surcoûts qu’engendrerait un transfert provisoire des vols d’Orly à Roissy-CDG (Charles De Gaulle); pour tous les vols en provenance du sud de l’Europe et du Maghreb, dont l’Algérie, souligne le journal. Les 5 à 10 minutes de temps de vol supplémentaire, ajoutées à un roulage plus long à Roissy-CDG; allongeraient le temps de trajet d’au moins 30 minutes.

La réouverture de Paris Orly soumise aux conditions du gouvernement français

La même source rappelle que l’amélioration de la situation sanitaire; l’harmonisation des mesures d’ordre sanitaire avec les voisins européens et méditerranéens de la France, et la capacité des compagnies aériennes à élaborer un programme de vols suffisamment étoffé; sont les conditions relatives à la permission de rouvrir l’aéroport du sud de Paris Orly; révélées dimanche dernier par le gouvernement, via les déclarations de son secrétaire d’Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari. 

Les première et deuxième conditions, à savoir l’amélioration de la situation frappée par la pandémie; et l’harmonisation des mesures sanitaires avec les pays européens limitrophes, demeurent par essence incertaines; note l’organe de presse écrite spécialisé dans l’information économique. 

- Publicité -

Cependant, la troisième est sur le point d’être remplie par les compagnies aériennes, signale Les Echos; qui se sont toutes engagées à transmettre leurs programmes de vols au ministère des Transports pour au maximum mercredi 13 mai. Toutes d’ailleurs l’ont déjà fait, à l’exception pour l’instant de la filiale low cost d’Air France représentant une part importante de l’activité à Orly; Transavia en l’occurrence.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -