25.9 C
Alger
25.9 C
Alger
mercredi, 17 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversAéroport d’Alger : 2 Algériennes tentent de transporter 1,5 milliard en France

Aéroport d’Alger : 2 Algériennes tentent de transporter 1,5 milliard en France

Publié le

- Publicité -

Algérie – Deux Algériennes arrêtées à l’aéroport d’Alger, ont tenté de faire passer illégalement une somme d’argent équivalente à 1,5 milliard en France. Nous vous dévoilerons tous les détails dans la suite de cet article du mercredi 20 avril 2022.

En effet, l’affaire a eu lieu à l’aéroport d’Alger, Houari Boumédiène. Où les services de la douane de l’aéroport international ont déjoué une tentative de faire passer une importante somme d’argent en partance pour la France. Celle-ci était en possession d’Algériennes qui tentaient de transporter 1,5 milliard en France depuis l’aéroport d’Alger, rapporte Ennahar.

Dans le détail, deux (02) passagères algériennes sont impliquées dans cette affaire. Âgées d’une trentaine d’années, ce duo de malfaiteurs avaient comme but de tenter de transférer illicitement 79.000 € avant de quitter le sol algérien pour se rendre en France. Soit l’équivalent de dix millions cinq cents de dinars algériens.

- Publicité -

Effectivement, après que les deux suspectes ont été fouillées, les services de la douane de l’aéroport d’Alger ont constaté que la première passagère, originaire de Mostaganem, avait en sa possession la moitié de la somme. Soit 39.000 €, l’équivalent d’environ huit (08) millions de dinars algériens. Tandis que sa complice transportait l’autre moitié qui équivaut à 40.000 €.

Contrebande de devise : plus de détails

Après avoir retrouvé la somme d’argent dans le bagage des deux passagères, les douaniers ont procédé à sa saisie. Ainsi qu’à l’arrestation des deux prévenues. Cela, pour le besoin de l’enquête interne de l’aéroport. Par ailleurs, à l’issue de l’enquête, on a constaté que l’objet du crime provenait de l’héritage de l’une des suspectes. 

Ainsi, pour parvenir à le transporter clandestinement en France, elle remet une partie de l’argent à sa complice. Celle-ci était donc sa voisine. Par ailleurs, les deux suspectes ont été présentées devant le parquet près le tribunal de Dar El Beïda. Elles se voient alors poursuivies pour infractions à la législation douanière concernant la réglementation des mouvements de capitaux à destination et en provenance de l’étranger.

- Publicité -

Les deux accusées ont alors comparu immédiatement devant le juge. De ce fait, on a reporté leur procès à la prochaine séance, jusqu’au 10 mai prochain. Ainsi, de nommer un interprète pour sourds-muets au profit de la seconde accusée. Le juge a également décidé de remettre les deux femmes en liberté provisoire. Cela, suite à la demande de l’équipe de défense des concernées.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -