Achat de billets de vols vers l’Algérie en ligne : Belmeddah alerte

Algérie – L’ancien député Noreddine Belmeddah déconseille aux citoyens algériens résidant à l’étranger, d’acheter des billets de vols vers l’Algérie, en ligne. 

- Advertisement -

En effet, dans une publication partagée sur sa page Facebook, ce vendredi 02 avril 2021, l’ancien parlementaire Noreddine Belmeddah affirme avoir d’ores et déjà conseillé aux ressortissants algériens bloqués à l’étranger de ne pas acheter des billets de vols vers l’Algérie en ligne. 

Par le biais de la même publication, Belmeddah tient à réitérer ses préconisations. Un peu plus loin, il a tenu à expliquer davantage les raisons pour lesquelles il a avancé ces recommandations. Ainsi, il a indiqué que les agences qui font la promotion de ces billets savent pertinemment que, seuls les vols de rapatriement, sont autorisés.

« Attention aux arnaques en ligne », préconise Belmeddah

Dans le même sillage, il a rappelé les Algériens bloqués à l’étranger que les billets des vols de rapatriement d’Air Algérie ne se vendaient pas en ligne. Ils étaient mis en vente dans les aéroports, précise-t-il. D’ailleurs, pour se doter d’un billet, il faut obligatoirement présenter une autorisation d’entrée, détaille-t-il. 

Malgré la fermeture des frontières aériennes, certaines agences de voyages proposent encore des billets vers l’Algérie, fait-il remarquer. En définitive, Belmeddah dénonce et met en garde la diaspora algérienne contre cette pratique qu’il juge d’« escroquerie ».

Rappelons que, jusque-là, les autorités compétentes n’ont avancé aucune date pour l’ouverture des frontières algériennes fermées depuis la mi-mars 2020. C’est également le cas des vols de rapatriement d’Air Algérie. Entre-temps, les avions de la compagnie aérienne nationale restent donc cloués au sol.

Dans cette attente qui a tant duré, le transporteur aérien national se tient prêt à reprendre le chemin des airs. En effet, Air Algérie a mis en disposition de sa clientèle un « programme adapté ». Cela en prévision d’une reprise progressive de ses vols, précise-t-elle. Dans le même ordre d’idées, la compagnie susmentionnée n’a pas omis de souligner que la reprise dépend des hautes autorités.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes