Accord Israël-Émirats : L’Algérien Brahimi initie en faveur de la Palestine

Algérie – L’ancien ministre algérien des Affaires étrangères et plusieurs fois émissaire des Nations unies, Lakhdar Brahimi, a lancé une initiative à l’encontre de l’injustice et des atteintes aux droits du peuple d’une Palestine actuellement affligée par l’accord, de normalisation des relations, des Émirats arabes unis (EAU) avec l’État d’Israël.

En défense donc de la dignité et de la terre de la Palestine occupée, et en réponse à l’accord Émirats-Israël effectué sous l’œil « bienveillant » des États unis d’Amérique au milieu d’un silence de beaucoup de gouvernements arabes, le diplomate chevronné Lakhdar Brahimi a rendu publique une initiative sous forme de déclaration. Celle-ci a été signée par nombre de personnalités notoires au Maghreb ; et au Moyen-Orient. Elle a été rédigée en trois langues. Arabe, anglais et français. À l’adresse de l’opinion publique arabe et internationale.

Le but consiste à recueillir le plus grand nombre de signatures possible. Cela en vue de la remise de ce document à l’ONU. À la Ligue des États arabes. Et à d’autres organisations régionales dans le monde. Les droits du peuple palestinien sont bafoués, estiment en fait les signataires. Ceux-ci dénoncent alors ouvertement et de manière virulente le plan du duo « Trump-Netanyahu » célèbre comme étant « le deal du siècle ». La Palestine « est à la croisée des chemins depuis qu’Israël a voulu annexer de nouveaux territoires palestiniens ; sur la base du plan du binôme Trump-Netanyahu ; connu sous le nom de Projet du siècle ».   

Les signataires de la pétition lancée par Lakhdar Brahimi reprochent en effet aux USA leur complicité avec Israël. « Cette approche [Celle de Trump avec Netanyahu] reflète la partialité totale des États-Unis ; en faveur du soutien aux objectifs expansionnistes israéliens extrêmes ; en complète violation des résolutions onusiennes ». Par la suite, on lit dans le texte : « Nous nous solidarisons aujourd’hui avec la Palestine ; et avec les peuples arabes ; qui continuent de considérer la cause palestinienne comme la leur ».

Les autres Algériens aux côtés de Lakhdar Brahimi

Ainsi, les intellectuels ; anciens responsables ; militants des droits de l’Homme ; juristes ; scientifiques et artistes, qui ont joint leurs signatures au document, soutiennent le droit des Palestiniens ». Il s’agit de celui « d’utiliser toutes les formes légitimes de résistance ». Ceci « contre l’oppression et le racisme ». En outre, « nous, soussignés, nous engageons à œuvrer ensemble ; pour participer au renforcement des démarches nécessaires ». Ces dernières serviront alors « à l’aboutissement d’une solution juste à ce conflit ».

Il est question donc d’une résolution qui reconnaisse « les droits nationaux ; collectifs et individuels du peuple palestinien ». D’autres Algériens font partie des signataires de la pétition de Lakhdar Brahimi. Ce sont alors les anciens ministres des Affaires étrangères ; Mohammed Bedjaoui et Ramtane Lamamra. L’ancien ministre de la Communication également. Abdelaziz Rahabi. Et les anciens ambassadeurs Nadir Larbaoui ; qui a été ambassadeur d’Algérie en Égypte ; et aussi son représentant permanent auprès de la Ligue arabe ; ainsi que Mourad Benmehedi ; qui, lui aussi diplomate, était représentant de l’Algérie aux Nations-Unis. Rappelons, par ailleurs, que l’ambassadeur de Palestine en Algérie a montré sa confiance en notre pays, comme étant en mesure d’unir le monde arabe ; pour défendre les terres palestiniennes occupées.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes