AccueilPolitiqueAbdelkader Bengrina s'attaque à l'Union Européenne

Abdelkader Bengrina s’attaque à l’Union Européenne

Après avoir affirmé que l’UE craignait son arrivé au pouvoir, le candidat s’est attaqué une nouvelle fois au Parlement Européen.

Le candidat aux élections présidentielles contestées du 12 décembre prochain, Abdelkader Bengrina a réagi à la récente annonce du Parlement Européen qui prévoit d’organiser un débat sur l’Algérie le vendredi 29 novembre. Ce tour de table sera sanctionné par une « résolution d’urgence » à l’encontre du pays.

Ainsi, le candidat rigolo n’a pas mâché ses mots envers l’UE. Il reproche au Parlement Européen son silence silence par le passé. « L’Union Européenne n’a pas bougé lorsque l’ex-président déchu Abdelaziz Bouteflika était au pouvoir; car ce dernier protégeait leurs intérêts et qu’il avait bradé la souveraineté de l’Algérie aux puissances étrangères; » a-t-il déclaré en marge de sa conférence de presse.

Pour rappel, Abdelkader Bengrina a affirmé récemment qu’il est le candidat qui « terrifie » l’Union Européenne car « c’est lui le prochain président de l’Algérie ». Une déclaration qui a été largement moquée par les internautes algériens.

Ingérence étrangère en Algérie ?

L’initiative du député européen Raphael Glucksmann a jeté un pavé dans la mare dans le débat algérien et a suscité de vives réactions chez les hommes politiques algériens.

En effet, suite à son annonce, beaucoup d’algériens y voient une tentative « d’ingérence étrangère » de la part de l’Union Européenne dans les affaires internes de l’Algérie. Cette initiative a suscité un vif débat et une « indignation » chez les 5 candidats en lice pour le scrutin électoral contesté.

L’avocat et défenseur de droits de l’Homme, Me Salah Dabouz a réagi en ce début de semaine à cet imbroglio et expliqué qu’il « n’y a aucune ingérence étrangère car l’Algérie est signataire de plusieurs conventions internationales qui l’engagent à respecter les des droits humains. » Il affirme en outre que « C’est tout à fait normal que l’Union Européenne réagisse lorsque le régime Algérien ne respecte pas ces principes. »

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici