AccueilSociété et CultureSociété86 % des Algériens veulent un rôle plus important de la femme...

86 % des Algériens veulent un rôle plus important de la femme dans la famille

Algérie – Une expérience menée par la Fondation Anna Lindh démontre que 86 % des Algériens souhaitent que la femme ait une place plus importante dans la famille. On vous dévoile tout dans ce numéro du 18 janvier 2022. 

En effet, selon une étude menée par la Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures, 86% des Algériens interrogés estiment que la femme devrait avoir un rôle beaucoup plus important et se soucier davantage du bien-être de ses enfants et de sa famille. Et ce, d’après ce qui a été rapporté par le quotidien Echorouk.

Au fait, l’étude en question a été faite dans le but de mesurer le degrés d’ouverture du pays. Cela, en ce qui concerne la diversité culturelle et la tolérance. En sus, elle a tenu à démontrer le rôle qu’occupe la gente féminine dans la société. De ce fait, les résultats de cette analyse démontrent que certains comportements sont toujours d’actualité. En particulier, ceux qui visent à écarter la femme du processus de développement.

Il est à noter que cette expérience a démontré que 86 % des personnes interviewées désirent que les femmes donnent plus d’importance. Et ce, à l’instruction de leurs enfants. Mais aussi, qu’elles s’occupent davantage de leurs foyers. Cela, sans négliger le rôle important qu’elle occupe dans les différents secteurs de la société. Soit, l’éducation, l’art ou encore la culture.

Les Algériens parlent du rôle de la religion dans l’éducation des enfants

En outre, selon cette même étude de la Fondation euro-méditerranéenne, la moitié des Algériens interrogés estime que les coutumes religieuses et croyances jouent un rôle important dans l’éducation des enfants. Par ailleurs, seulement 7 % d’entre eux voient que le respect des valeurs culturelles des autres civilisations est primordial.

Par conséquent, ces statistiques révélent que les croyances et pratiques religieuses basées sur les fondements de l’islam étaient le lien le plus fort. Celui qui a aidé à empêcher la désintégration sociale. D’autant plus que la colonisation française était considérée comme un obstacle à la construction du caractère du peuple algérien. 

Dans un autre contexte, 81 % des personnes interrogées affirment que la technologie de l’information et de la communication donne la chance aux individus; d’accéder facilement à d’autres cultures. Étant donné que ça aide les différentes parties à communiquer entre elles. En sus, il a été dévoilé que la différence des cultures n’est pas considérée comme un obstacle dans le cas des échanges numériques. 

De plus, comme rapporté par cette même source, la pandémie du Covid-19 a démontré l’importance de la technologie numérique. Au fait, les réseaux et médias sociaux ont joué un rôle important dans les échanges entre les usagers lors de cette crise sanitaire. On a même réussi à mettre terme aux limites géographiques imposées dans le monde entier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes