AccueilSociété et CultureSociété1 Moharram 2021 Algérie : date, jeûne, journée chômée payée.. Ce qu’il...

1 Moharram 2021 Algérie : date, jeûne, journée chômée payée.. Ce qu’il faut savoir

Algérie – Quelques semaines après l’Aïd El Adha, les musulmans s’apprêtent à célébrer un nouvel événement religieux. Date, jeûne, journée chômée et payée, nous dévoilons pour vous, ce lundi 9 août 2021, tous les détails sur le 1er Moharram en Algérie. 

Effectivement, moins de 24 heures séparent les musulmans de la célébration d’un événement religieux important de leur calendrier. Il est question du passage à la nouvelle année de l’hégire. Apprenez dans les lignes qui suivent tous les détails concernant la date, le jeûne, la journée chômée et payée et plus d’informations autour du 1er Moharram 2021 en Algérie.

La date du premier Moharram annonçant le nouvel an de l’hégire 1443 est prévue pour ce mardi 10 août 2021. C’est de toute manière ce qu’a annoncé le département ministériel des Affaires religieuses et des Wakfs. Chose à laquelle il a procédé par le biais d’un communiqué, rendu public ce lundi. C’est donc quelques heures seulement qui nous séparent du jour J.

D’autre part, le ministère a indiqué que la date du dixième jour de Moharram (Achoura) correspondra, quant à elle, au jeudi 19 août 2021. Cet événement revêt une importance capitale pour les fidèles musulmans. Il s’agit d’un jour de célébration de carême et de repas festif de coupure de jeûne en famille. Ainsi, le département de Youcef Belmahdi a tenu à rappeler, via le même communiqué, le mérite du jeûne de Achoura.

1er Moharram en Algérie : journée fériée (chômée et payée)

Il convient de signaler que la journée du 1er Moharram introduisant le nouvel an de l’hégire 1443 sera une journée fériée (chômée et payée). C’est ce qu’a annoncé la Direction de la fonction publique et de la réforme administrative (DGFP) dans un communiqué. Le document est rendu public dimanche.

Ainsi, l’ensemble des personnels des institutions et administrations publiques seront payés sans rejoindre leurs postes. Cela au même titre que ceux des établissements privés. La mesure concerne tous les secteurs et les statuts juridiques tous confondus. Il est question là encore de ce que mentionne l’organisme gouvernemental dans le même document. 

Cependant, la même instance a indiqué dans le communiqué un autre point. En effet, les administrations et sociétés de la fonction publique doivent assurer une continuité des services organisés en travail posté.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes